Vendredi  9 octobre a eu lieu pour la première fois de sa création en 1957, à la salle des fêtes, l’assemblée générale annuelle du Groupe d’Études Historiques de Verdun-sur-le-Doubs (G.E.H.V), dans le respect des règles sanitaires actuelles.

APRÈS UNE PUBLICATION, UNE EXPOSITION A GERGY

Présidée par Annick Domeracki, l’association a préparé ses futures activités avec notamment une exposition du 24 octobre prochain au dimanche 1er novembre, à la salle du foyer rural de Gergy. Cette exposition s’inscrit dans le prolongement de la récente publication « Trois Rivières » dédiée aux mutations du désormais chef-lieu de canton de 1945 à nos jours. Lionel Canac, artisan de cet ouvrage, a regroupé quelque 400 photographies qui seront présentées prochainement aux habitants de la localité et des environs.

LES RECHERCHES ARCHÉOLOGIQUES DU PETIT CHAUVORT

Jean Louis Bonnot, a dressé le bilan de la trésorerie de l’association qui compte près de 300 adhérents, très attachés à l’histoire locale et au patrimoine du secteur de Verdun-sur-le-Doubs.

Vice-président en charge du tourisme au sein de la communauté de communes Saône Doubs Bresse, Claude Marchal, maire de Verdun n’a pas manqué de saluer les participants en soulignant l’intérêt et la passion pour les recherches historiques et archéologiques. C’est d’ailleurs autour des récentes recherches archéologiques au petit Chauvort, que Matthieu Thivet a centré le thème de sa communication qui sera reprise dans la prochaine revue de décembre du G.E.H.V.

Différents élus du secteur avec notamment Violaine Gillet et Jean Paul Diconne, conseillers Départementaux, Jean Claude Menand, maire de Verjux, Philippe Fournier, maire de Gergy et Jean Michel Lemechec, maire des Bordes ont assisté à cette réunion annuelle.

Liliane Coulon a été élue au conseil d’administration.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.