Venue soutenir, ce mardi 25 mai après-midi, M. Odoul dans sa conquête de la région Bourgogne Franche – Comté, Mme Le Pen et M. Odoul, ont tour à tour égratignés, Gilles Platret sur ses oppositions aux éoliennes, mais aussi en rappelant « la fermeture des commissariats la nuit décidée alors que Nicolas Sarkozy était Président… L.R (le parti du Maire) porte une responsabilité politique » a pointé la présidente du Rassemblement National. Interrogée sur une éventuelle alliance au second tour des régionales, Mme Le Pen a lancé « C’est l’éléphant qui porte la souris et non le contraire ».

M.ODOUL : « M. PLATRET EST UN TARTUFFE EN CHEF »...

Le week-end s’est ainsi prolongé pour certains membres du R.N. En effet, les candidats aux prochaines départementales étaient déjà dans notre ville, lors de la Pentecôte pour se former et pour préparer les élections du 20 juin prochain. Une session animée par le conseiller départemental, Bertrand Rouffiange, ancien maire de Serley, un village bressan a rejoint le R.N.

Des militants venus du Charolais -Brionnais étaient donc ce mardi après-midi, venus soutenir, leur candidat et entendre leur Présidente.

Car au-delà des deux échéances de juin, Mme Le Pen, s’active pour les présidentielles. Au programme de cette journée, visite de ferme à la Genéte et soutien à M. Odoul, « cette région est parmi les trois que compte remporter » l’ex F. N….

La tête de liste aux régionales du R.N a naturellement pris pour cible le maire de Chalon, en le qualifiant de « Tartuffe en chef », après avoir rappelé  : «  M. Platret, opposé actuellement aux éoliennes dans son programme régionale, a voté toujours les subventions données par la Région pour les éoliennes  »…

SECURITE-JUSTICE-LOCALISME

Avant de répondre aux journalistes venus en nombre ce mardi à Chalon (TF1, CNEWS, LCI BFM pour les télé nationales…) n’a pas manqué de rappeler les priorités qu’elle porte. « La sécurité, c’est notre priorité » en affirmant « renforcer la sécurisation dans les villes et les transports »… Elle prône le localisme avec l’extension des circuits courts tout comme elle avance une « dé métropolisation au profit d’un rééquilibrage des territoires »… Côté justice, elle qualifie la loi de l’actuelle garde des Sceaux., comme « hypocrite et inutile »… Elle ne manque pas de vouloir réclamer des sanctions plus fortes et une non-correctionnalisation pour les viols. « Les peines prononcées doivent être des peines exécutées », lance la présidente du R.N dénonçant à la fois dans la foulée « le statut de réfugié » tout en souhaitant que « le secret de l’instruction soit semblable au secret médical »….

UNE SORTIE MOUVEMENTÉE ET SOUS TENSIONS 

Des citoyens, une trentaine parmi lesquels les élus Sébastien Lagoutte et Christophe Regard, conseillers municipaux ont protesté contre la venue de Mme Le Pen. Le P.C.F ainsi que l’association « Chalon Citoyen » ont soutenu un rassemblement de protestation auquel se sont joints des étudiants de l’I.U.T du Creusot. La sortie de la candidate a suscité quelques bousculades entre membres du service d’ordre et militants venus dire « non » à Mme Le Pen….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.