La LDH mobilise contre le vote Marine Le Pen

0
239

Ce samedi 16 avril, après les résultats du premier tour avec une extrême droite forte (Marine Le Pen (23,1%) et Eric Zémour (7,1%) et un effondrement des partis traditionnels (PS, EELV, LR), la Ligue des Droits de L’Homme chalonnaise (LDH) appelle, place de l’Hôtel de ville à une mobilisation pour faire barrage au RN et donc à Marine Le Pen, candidate au second tour avec Emmanuel Macron (27,8%).

C’est devant 80 personnes, donc peu de monde, en ce samedi pascal et de vacances, que Aline Mathus Janet, présidente de la LDH* de Chalon (Ligue des Droits de l’Homme) organisatrice de ce rassemblement avec le SNPUIP, la FSU, la Cimade, Planning familial, Collectif Chalon solidarité migrants a pris la parole [l’enregistrement vidéo a malheureusement été endommagé].

Elle a déclaré :

« L’extrême droite est à nouveau présente au second tour de l’élection présidentielle,
forte d’un niveau de voix jamais atteint. Nous refusons de la voir accéder au
pouvoir.
Les causes en sont diverses et anciennes, elles ont été analysées et sont connues. Les
responsabilités sont à chercher du côté des politiques ultralibérales menées depuis des
années qui ont exacerbé les injustices et les inégalités sociales, enfoncé des territoires et
des populations dans la précarité et le désarroi. Nos organisations les ont combattues,
comme elles ont dénoncé les attaques portées contre les libertés. Elles les dénonceront
encore demain, sans désemparer face à l’adversité.
L’urgence, aujourd’hui, c’est d’affirmer collectivement la force des idées et des valeurs qui
nous rassemblent. Elles sont constitutives de la démocratie et totalement incompatibles
avec la haine, la xénophobie, la démagogie nationaliste et la mise en opposition de tous
contre tous que portent les mouvements d’extrême droite.
En rejetant Marine Le Pen, il s’agit d’empêcher l’avènement d’un projet de société
destructeur de l’État de droit, de la république démocratique sociale et solidaire que nous
défendons chaque jour. Il s’agit de dénoncer son programme trompeur qui frapperait
durement les plus faibles, les plus démunis, les femmes, les personnes LGBTI ou
étrangères.

Ensemble, nous voulons réaffirmer que la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » doit, plus
que jamais, rester à l’ordre du jour, pour toutes et tous, sans exclusive ni distinction. Dans
la diversité de nos approches et formes d’actions, nous voulons construire un destin
commun de justice sociale et environnementale autour de l’égalité des droits, par le débat
démocratique, un dialogue social et civil renforcé, un État de droit qui garantisse
pleinement nos libertés, une République laïque et solidaire, protectrice de l’arbitraire, riche
de services publics confortés, reconnus, bénéficiant des moyens de leur pleine efficacité.
Cette ambition commune serait gravement mise en cause avec l’arrivée au pouvoir de
l’extrême droite.
C’est pourquoi, ensemble, nous invitons chacune et chacun à participer à de larges
rassemblements populaires dans toutes les communes de France et à Paris, le samedi 16
avril 2022 autour d’un même appel :

« Contre l’extrême droite et ses idées,
pas de Marine Le Pen à l’Elysée » « 

La parole a ensuite été prise par Philippe Janet, autre membre de la LDH, qui a lu un communiqué de la  » Marche des Solidarités « . Viennent ensuite les prises de parole du  SNUIPP (Syndicat National Unitaire des Instituteurs, Professeurs des Écoles et PEGC, affilié à la FSU)  [là aussi vidéo endommagé ]. La parole a été donné, ensuite, à ceux qui la voulait. [voir la vidéo]. Les présents appellent tous à faire barrage à Marine, ce vote ou cette abstention ne sont surtout pas, pour beaucoup, un soutien à Emmanuel Macron, qu’ils critiquent fortement. Un barrage mais surtout pas un soutien au Président actuel.

  • La LDH, née il y a 130 ans pour combattre le racisme au moment de l’affaire Dreyfus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.