Incendie de Notre-Dame de Paris

0
61

La flèche et une grande partie de la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris se sont effondrées lundi 15 avril sous l’effet d’un violent incendie parti des combles où des travaux étaient en cours. Dans la nuit, il n’était toujours pas maîtrisé. Un feu qui part des combles, une flèche qui s’effondre et un monument historique qui menace de vaciller: voici ce qu’il faut savoir du violent incendie qui a ravagé lundi 15 avril la cathédrale Notre-Dame de Paris.

L’incendie a pris vers 18h50. «J’étais pas loin, j’ai vu les fumées. Au départ je pensais que c’était l’Hôtel-Dieu et puis en fait j’ai compris que c’était la cathédrale. Je suis arrivé, les cendres ont commencé à tomber», raconte Olivier De Chalus, le responsable des guides bénévoles de la cathédrale. Le feu est parti des combles, puis s’est propagé extrêmement vite à une grande partie du toit.

Les flammes ont dévoré la charpente, longue de plus de 100 mètres et constituée de poutres en bois. Une enquête a été ouverte pour «destruction involontaire par incendie», a annoncé le parquet de Paris. La piste d’un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale «retient l’attention des enquêteurs en l’état des investigations», a précisé une source proche du dossier.

Dans la nuit, les ouvriers du chantier étaient «entendus par les enquêteurs», a annoncé le parquet. Le feu semble être parti au niveau d’échafaudages installés sur le toit de l’édifice, en travaux depuis plusieurs mois. Quatre cents pompiers avec 18 lances à incendie, certains juchés sur des bras mécaniques à des dizaines de mètres de hauteur: un important dispositif de secours a été rapidement mis en place. Vers 22h50, les «deux tours de Notre-Dame étaient sauvées» et sa structure «sauvée et préservée dans sa globalité», mais les opérations devaient continuer toute la nuit, a indiqué le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.