Ce jeudi matin 28 mai 2020, Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État à la transition écologique rencontre, à Dracy le fort, artisans et élus. Elle quittera ensuite Dracy pour St Germain-du-Plain pour la visite d’un chantier de rénovation chez un particulier.

Ci-dessus, la visite en vidéo sans commentaires, en dessous, l’article écrit

« Les échanges avec la ministre et le représentant de l’État ont été excellents » ont confié Sandrine et David Eudo, co-gérants de l’entreprise éponyme, une société artisanale spécialisée dans la vente et l’installation de poêles, cheminées et effectuant le ramonage, comptant une dizaine de salariés. Cette entreprise est installée depuis une vingtaine d’années à la Zone artisanale « La Tuilerie » en bordure de la route Chalon-Autun.

ÉCHANGES DIRECTS AVEC LA MINISTRE

Des propos ci-dessus ont été tenus à l’issue de la réunion (1) avec Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’État à la transition écologique. Cette dernière en présence du préfet du département, Jérôme Gutton, de Rémy Rebeyrotte député, d’Olivier Grosjean, maire de Dracy a échangé durant plus d’une soixantaine de minutes avec des artisans et les responsables de la C.A.P.E.B (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtimentsyndicat patronal de l’artisanat du bâtiment) Patrick Liebus et Tony Spinasse, respectivement président national et départemental de la Chambre des artisans et des petites entreprises du bâtiment ont évoqué la situation liée à la rénovation, à la reprise des chantiers, à la formation dans le cadre de la relance après la crise du Covid.

« CE N’EST PAS DANS NOTRE A.D.N DE RECEVOIR DES AIDES DE L’ÉTAT ».

Artisan, installé à Saint-Martin en Bresse, Pascal Fragassi a évoqué « Nous avons des difficultés liées à l’approvisionnement notamment. La pose de gestes barrières nécessite du travail supplémentaire ». Denis Guigue, artisan à Menetreuil a lui rappelé « Nos chantiers ont été stoppés le 16 mars afin de protéger les salariés. Par ailleurs, un certain nombre de communes donneurs d’ordres ainsi que les bailleurs sociaux ont stoppé leurs commandes. La remise en route des chantiers est très dure pour des raisons de sécurité ». Tony Spinasse, électricien à Paray-le-Monial, président de la CAPEB a déclaré « Ce n’est pas dans notre A D.N de recevoir des aides de l’État ». Artisan chauffagiste, installé à Saint Rémy, Pascal Bosquet a regretté « L’arrêt de la poste est un manque vital, elle n’était pas là, cela a entraîné des coûts de paiements »

MIEUX SUR LES CHANTIERS QUE LE CONFINEMENT

« Nous avons été blessés et choqués par les propos de la ministre du Travail. Nous sommes mieux sur les chantiers que confinés, tout le monde n’a pas manqué de travailler durant le confinement » a souligné en introduction de cette rencontre M. Spinasse. Ce dernier a remarqué « Le département avec M. Accary a fourni 10 000 masques, nous sommes 4500 entreprises dans le département et 6000 salariés ». « À Dracy le Fort, notre budget avait été voté fin février, c’est près de 400 000 euros pour les investissements » a mis en avant, Olivier Grosjean Maire.

(1) Non invitée, pour des raisons sanitaires, la sénatrice Marie Mercier a tenu à rappeler « le peuple est représenté par deux assemblées, l’Assemblée nationale et le Sénat. Instituer une différence de traitement entre les parlementaires n’est pas digne du gouvernement et du respect dû à notre constitution ».

Nos photos : durant la rencontre avec la Secrétaire d’État, en présence du Préfet Jérôme Gutton

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.