Un mois déjà, le jour du 1er tour des municipales, des commerçants fermaient leurs portes, d’autres prenaient différentes mesures pour le respect des règles imposées.

DES COMMERCES DE PROXIMITÉ

Les commerçants chalonnais tout comme leurs collègues respectent les règles en vigueur. Les boulangers, buralistes tout comme les cavistes n’ont pas fermé leurs portes. « Je préfère faire mes courses dans une épicerie, même si les produits sont plus chers », constate une mère de famille en constatant les longues files d’attente des grandes surfaces.

Séverine Parraud (L’Ilotabac)

UN SÉRIEUX MANQUE À GAGNER

« Notre chiffre d’affaires » a sérieusement baissé, a confié Séverine Parraud, de l’ilotabac, la commerçante a modifié ses horaires et ses prestations. « Nous notons que pour la grande majorité des clients les règles de barrières sanitaires sont bien perçues et respectées. Nous rappelons toutefois que nous sommes reconnus en tant que commerce de première nécessité (notamment pour l’accès à la presse et la vente de tabac) et qu’à ce titre l’achat de jeux de grattage ou de tirage ne peut être qu’un achat complémentaire. En cette période difficile, le bon sens prend tout son sens., remarque, Séverine Parraud qui a mis un masque confectionné par Claudine Sberna de “Saint Laurent Retouche”…

Jean Jacques Polin (Taxi auto)

CHALON DANS LA RUE : C’EST PLUS QU’UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE

“ J’ai des charges, le loyer, l’électricité sans oublier l’Ursaff ”, relève Pierre-Emile, boulanger Pâtissier. Lui est donc ouvert, les mardi, jeudi, samedi et dimanche. Le boulanger-pâtissier exprime des inquiétudes, “si le festival Chalon dans la Rue ne se déroule pas, je bouffe la grenouille, c’est une bouffée d’oxygène”… Des inquiétudes partagées par Jean Jacques Polin, taxi depuis 2006, qui résume « Mon chiffre d’affaires, c’est comme mes activités actuelles, Zéro contrairement et aux charges, malheureusement”…

COMMUNIQUE DU SECOURS CATHOLIQUE

Face à la situation exceptionnelle qui touche notre pays, le Secours catholique met en place de nouveaux liens de fraternité pour que les plus fragiles ne soient pas les plus pénalisés par cette crise.

Malgré tout, nos valeurs d’accueil inconditionnel prennent aujourd’hui tout leur sens, et notre mission première d’écoute et d’accompagnement se poursuit, d’une autre manière.
C’est pourquoi nous proposons des permanences d’accueil téléphonique.

PERMANENCES TÉLÉPHONIQUES Secours catholique 71

Lundi, mardi, mercredi de 9h30 à 11h30 06 33 61 60 88 jeudi, vendredi, de 9h30 à 11h30 06 77 52 15 53

AIDES D’URGENCE

Toutes les demandes d’urgence, reçues au Secours catholique, seront accueillies et nous y essaierons d’y répondre en concertation avec les acteurs sociaux de proximité. Prenant sa part, le Secours catholique a débloqué des fonds supplémentaires exceptionnels par un appel de don, pour répondre aux urgences vitales.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.