Nous remercions les électrices et les électeurs qui nous ont accordé leur confiance et leur suffrage. En nombre insuffisants, nous n’avons pas emporter cette élection. Nous en prenons acte.

L’abstention historique qui a marqué ce scrutin est un message politique fort que les élus et les partis politiques devront analyser autant que la répartition des voix exprimées. 25 à 30% de la population vote encore, par conviction partisane quelques fois, par réflexe citoyen souvent, sans adhésion complète à un camp ou à un autre.
En 2015 déjà, l’abstention fut importante. En conséquence, élus, nous avions mis en œuvre une autre façon de communiquer avec les citoyens qui l’acceptaient : des mails informatifs à chaque assemblée départementale, sans contenu partisan, furent ainsi adressés à plus de 1400 personnes qui pouvaient nous contacter ensuite pour obtenir des réponses supplémentaires ou un rendez-vous. (NDLR : voir l’exemple ci-dessous, ajouté par CTV)
Conscients que les politiques départementales étaient peu connues, nous faisions chaque année une réunion publique de compte rendu de l’exercice de notre mandat.
Pour expliquer nos votes, notre groupe éditait un bulletin à chaque assemblée départementale.
En 2020, nous avions choisi de ne pas nous représenter à une élection municipale afin d’être sur un mandat unique, celui de conseiller départemental qui est appelé à siéger dans de nombreuses instances autre que l’assemblée départementale (collèges, ehpad, mdph, opac, sdis, eda,…).
Des marques de reconnaissance de ce travail de proximité nous parviennent depuis dimanche soir. Nous en sommes reconnaissants à leurs auteurs.
Raymond Gonthier et Françoise Verjux-Pelletier
NB : Photo des deux candidats et conseillers sortant de Chalon 1, lors d’une émission de CTV « 13 minutes pour convaincre » – Photo ajoutée par CTV

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.