Ce vendredi 19 mars 2021 en fin de matinée, en présence des autorités civiles et militaires, des anciens combattants notamment de la F.N.A.C.A, ont commémoré devant le monument aux morts et devant la stèle, place du 19 Mars 1962 le 59e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie. 

PARMI LES 30 000 MORTS… 59 JEUNES DE LA RÉGION CHALONNAISE

Devant le monument aux morts

Sur le futur lieu de mémoire, quai Gambetta, tour à tour Gérard Mollard, Jean François Drillien, pour la F.N.A.C.A ont donné lecture de l’ordre du jour N°11 du 19 mars 1962 signé du général Ailleret annonçant « le cessez-le-feu en Algérie » et le message de la fédération nationale.

« Nous devons les valeurs du monde combattant, contribuer à la recherche et à la promotion de la vérité sur la guerre tout en promouvant la réconciliation et la paix » a indiqué, le Président du comité Chalon ville de la FNACA, Jean François Drillien. *

Représentant l’État, le secrétaire général de la Sous-Préfecture, Maxime Gutzwiler, a donné lecture de la secrétaire d’État en charge du monde combattant auprès de la ministre de la Défense. Dans le contenu de ce message, il a été précisé que pas « pas moins de 30.000 soldats ont trouvé la mort, ils représentaient toutes les strates de la société » a poursuivi le représentant de l’État, mentionnant « Ensuite, il y a eu des semaines d’exil sanglantes. Certains ont quitté une terre aimée, reconnue… »

Jacques Dubois et Jean Jacques Drapier ont prononcé le nom des 59 jeunes « mort pour la France » lors de cette période de guerre. *

Aux côtés de Gilles Platret, maire se trouvaient, Marie Mercier sénateur, Laurence Fluttaz, vice-présidente du conseil régional, Amelle Deschamps, conseillère départementale ; Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, Thierry Racineux représentant la B.P.I.A…

DEVANT LA STÈLE, PLACE DU 19 MARS

Devant la stèle, place du 19 Mars

Adjoint en charge de la mémoire et du monde combattant, Serge Rosinoff, a accompagné une délégation de la F.N.A.C.A du comité chalonnais, devant la stèle érigée (mais non encore inaugurée), en bordure de la rue Jean Jaurès et de la place du 19 Mars. Cette stèle a été financée par les associations du monde combattant (principalement les comités FNACA) et par des communes du grand Chalon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.