Macron déjeune avec les CRS

0
63

Ce lundi 3 décembre, alors que le premier ministre Édouard Philippe est en première ligne et reçoit les responsables des partis politiques et des groupes parlementaires de tous bords, aucun événement ne figure à l’agenda officiel du président de la République. Emmanuel Macron a prévu «des rendez-vous et des réunions internes» à l’Élysée. Le chef de l’État a décidé de maintenir, malgré la crise, un déjeuner avec des chefs étoilés du monde entier. Il s’est finalement désisté.

À la place, le chef de l’État a «souhaité se rendre auprès des forces de police pour témoigner de son soutien après une journée de violence totalement inédite», indique l’Élysée. Emmanuel Macron a déjeuné avec des CRS, des gardiens de la paix et des officiers dans une caserne du XXe arrondissement de Paris. Cette délégation était mobilisée samedi lors des affrontements violents qui ont eu lieu à Paris. «Ces femmes et ces hommes composent des unités originaires de province et en mission à Paris pour le maintien de l’ordre», fait savoir l’entourage du chef de l’État. Ces forces de l’ordre sont notamment originaires de Poitiers, Joigny, Bordeaux et Mulhouse. Lundi matin, les syndicats de police ont demandé à être reçus par Emmanuel Macron. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner les recevra mardi.

L’incertitude demeure sur la suite du programme d’Emmanuel Macron. Une réunion prévue mardi avec des associations d’élus a été reportée. Son voyage officiel en Serbie, mercredi et jeudi, est encore incertain.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.