Hausse des carburants: nouveau coup de pompe pour Macron

0
457

Emmanuel Macron « assume parfaitement » la hausse de la taxation sur le diesel tout en comprenant les doutes des Français sur la question du pouvoir d’achat…

Les « gilets jaunes » seront-ils les «bonnets rouges» d’Emmanuel Macron ? Depuis quelques semaines, la colère monte chez certains automobilistes, qui dénoncent la hausse du prix des carburants. Le chef de l’Etat ne devrait d’ailleurs pas échapper aux interpellations sur le pouvoir d’achat lors de son « itinérance mémorielle » cette semaine.

Face au rejet de la fiscalité écologique, le président de la République demeure stoïque. «J’assume parfaitement que la fiscalité due au diesel soit au niveau de celle de l’essence et je préfère la taxation du carburant à la taxation du travail», a-t-il affirmé dans un entretien aux journaux du groupe Ebra paru lundi. « Les mêmes qui râlent sur la hausse du carburant, réclament aussi qu’on lutte contre la pollution de l’air parce que leurs enfants souffrent de maladies ».

Mais la gronde s’intensifie et s’organise. Un appel à bloquer les routes le 17 novembre a été lancé sur Internet, où se multiplient aussi pétitions et « coups de gueule » contre le prix à la pompe. « Ce type de mouvements, initié sur Internet, est généralement plus suivi que les mots d’ordre politiques ou syndicaux. La journée du 17 sera un succès : elle va cristalliser beaucoup de mécontentements, qui n’auront d’ailleurs pas forcément à voir avec la question du prix des carburants. Mais ça ne veut pas dire qu’il y aura une coagulation derrière », nuance un proche du chef de l’Etat.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.