Malgré sa défaite contre Strasbourg ce 6 mai (3 sets à 1), les Pandas du volley club de Chalon peuvent encore espérer entrer en Nationale 2 soit en gagnant la coupe de France, soit au repêchage des deuxièmes des poules de N3.
Pour ce dernier match en Alsace, le VBC Chalon est handicapé par la récente blessure au talon d’Achille de son joueur vedette et entraîneur le Cubain, Osveny Sanchez Cardenas. Un bus (gratuit) de supporters avait été affrété, ce dimanche, pour soutenir l’équipe. Le VBC finit à 2 points du premier le Club Strasbourg Université, qu’il avait battu à l’aller par 3 sets à 0.

Après des heures de gloire vers les années 90, le volley chalonnais est retombé dans l’anonymat avant de reparaître, en ce mois de mai, en pleine lumière méritée. Rencontre avec le VBC Chalon, club créé en 1973 et sur la voie de la reconnaissance.

Il faut attendre la décision de la Fédération de Volley, pour savoir si le VBC (N°2 des 6 équipes en deuxième position de N3) passera en N2 en tant que, donc, meilleur deuxième de N3.

L’autre possibilité est de gagner la finale du tournoi à Rennes (26 et 27 mai) de la Coupe de France. Le club émet encore des doutes sur sa participation à cette compétition vu le coût que cela entraîne (déplacements, hébergement…). Le club vit beaucoup sur ses propres moyens (mécénat..) et a trop peu de subventions territoriales qui lui permettrait d’assumer la N3 et encore plus la N2…

Dans ce reportage vidéo, interview de Pierre Mamessier, président du club et aussi joueur. Les images du match sont celles de la rencontre dans la  salle de la Verrerie contre l’équipe de Creutzwald (5e du classement sur 11), le dimanche 29 avril. Après ce match, et avant le dernier à Strasbourg, le VBC prend la tête de la N3, poule C, devant Strasbourg Université…!

Voir aussi nos deux reportages photos :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.