Regardez le Live FB  (2h52) que nous avons réalisé ce 5 décembre de 14h à 17h30 ici avec des interviews de manifestants, de syndicalistes, de lycéen, de représentants de liste aux élections municipales, de politiques, d’élus…

Ce jeudi 5 décembre 2019, par un bon froid de zéro degré, ils sont plus de 5 700 à s’être rassemblés devant la maison des Syndicats de Chalon (nombre fourni par de la police, les manifestants parlent eux de 6000, une convergence inédite entre les deux structures). Ils sont là, bien sûr, pour s’opposer à la réforme des retraites proposée par le Président Macron et son gouvernement. Mais ce n’est pas la seule raison, il y a une méfiance, un rejet de plus en plus grand contre le gouvernement. Ils sont donc là aussi pour exiger une vie plus facile, plus d’égalité, de fraternité, de partager, plus de personnel à l’Hôpital, chez les pompiers, à l’école… Les demandes sont grandes.

Dans le cortège, des Gilets jaunes de Chalon, et en plus grand nombre du Rond-Point Jeanne Rose de Torcy et quelques-uns de Magny. La présence des Gilets jaunes dans une manifestation syndicale est une nouveauté. Au départ de leur mouvement, le 17 décembre 2018, ils rejetaient toute convergence avec le monde syndical. Cela semble évoluer pour certains.


La manifestation a remonté la rue de Belfort, place de Beaune, Palais de justice, Boulevard de la République, Rue d’Autun où la permanence de la LAREM et de son député Raphaël Gauvain a été recouverte d’affiches et de stickers, retour sur le BD de la République, Direction gare, où les organisations syndicales font leurs déclarations… Une gare vide, où sont quand même annoncés des arrivées et départs de train (1/10 de circulation selon les syndicats de la SNCF). À la gare, 5 pompiers montent sur le toit d’une des galeries et font un feu d’artifice de fumigène sous les applaudissements de la foule. La Manifestation reprend sa marche sur l’avenue Nièpce, les quais, évite la place de l’Hôtel de Ville (marché de Noël), passe sans s’arrêter devant la Sous-Préfecture et regagne la Maison des syndicats. Les manifestants sont invités par les syndicats à tenir, à l’intérieur, une AG pour envisager la suite.

Permanence du député Raphaël Gauvin (LAREM)

Une soixantaine de personnes répondent à l’invitation, des syndiqués CGT en grande partie et quelques gilets jaunes. Les représentants de la CGT se félicitent du nombre historique de manifestants, faisant le constat que la population est en colère et prête à se mobiliser de nouveau pour obtenir ce qu’elle veut. Les représentants de quelques entreprises font état de la mobilisation dans leur structure et informent si la grève va être reconduite le lendemain et les jours suivants… La mobilisation est forte et les présents sont prêts à un combat dur et long. Une AG sera tenue à 14h le lendemain.
Le cortège s’est déroulé sans incidents avec une présence policière discrète.

Si parfois le son est coupé, c’est de la responsabilité de Youtube et du droit d’auteur, la sono des syndicalistes diffusent des musiques dont ils n’ont pas les droits d’auteur…

Ils étaient 8 300 à manifester de 5 décembre dans notre département et 800 000 en France (Source Police) ou 1 500 0000 (Source CGT).

L’intersyndicale interprofessionnelle – CGT, FO, Solidaires, FSU et organisations étudiantes et lycéennes, UNL, MNL et UNEF –, réunie vendredi matin au siège de FO, a appelé à une nouvelle journée de grève et de manifestations mardi 10 décembre.

 

 

2 Commentaires

  1. BONJOUR JE suis nouveau ici et je suis ravi de connaitre votre site et de savoir et de connaitre ce qui se passe à chalon sur saone sur votre site et de savoir ce qui se passe dans votre chaine CHALON TV INFO. Merci et à bientot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.