Ce 1er avril 2019 est une date marquante pour la Croix rouge française. En effet, l’institution quitte son centre historique centenaire et réputé de médecine physique et de réadaptation de Mardor dans le Couchois pour intégrer la Grande ville de Chalon, à côté de l’hôpital. Le nouveau centre est très coloré à l’extérieur, les couloirs ont des noms « Morvan, Saône, Coteaux, Thalie… » et sont décorés de photos de notre Bourgogne. L’établissement fait plus de 9000 m2. Il accueillera des patients en réhabilitation cardiaque, respiratoire et neurologique, en hospitalisation complète ou de jour. Une unité d’état végétatif chronique de 8 places est créée. On passe de 112 lits à Mardor à 128. Le service d’orthopédie, de gestion des troubles locomoteurs, des fractures, des amputations est lui transféré à Autun, Chalon ayant déjà ce type d’établissement à Dracy.

L’interview est réalisée le mardi 26 mars, toute l’installation n’est donc pas encore terminée. Les ouvriers s’attellent aux finitions, le mobilier continue d’arriver, les équipements venant de Mardor ne vont pas tarder. Mais aucun souci, la soixantaine de patients de Mardor arriveront, le 1er avril, dans un centre neuf, fonctionnel et prêt à les accueillir. Le coût de l’investissement de l’établissement de 26 millions d’euros a été pris en charge totalement par la Croix Rouge.

Mardor, dans le Couchois, continuera d’exister avec une fonction différente. Il va devenir un village répit famille au service des personnes dépendantes (30 lits personnes âgées et 30 lits personnes polyhandicapées). Les patients et leurs accompagnants de vie, les couples  aidant et aidé, pourront reprendre, dans un contexte bucolique, souffle, énergie et moral. Ils briseront aussi leur isolement. Ils resteront pour des périodes de 15 jours environ.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.