Depuis le samedi 21 septembre, et ce jusqu’au 13 octobre, la galerie d’art contemporain, lieu culturel, l’Atrium (9 rue du pont – Chalon) accueille Lionel Boulet, un passionné. Non pas un peintre, un potier mais un collectionneur. Dans la galerie Lionel Boulet expose sa collection privée très riche et inédite sur Bruce Lee. Il vous accueille personnellement et vous raconte sa passion qu’il a depuis l’âge de 7 ans et vous narre son Bruce Lee.

Lionel Boulet se confie devant la caméra de ChalonTV…

Lionel Boulet, né le 19 mars 1979 à Chalon-sur-Saône, commune d’Art, Histoire et orée de magnifiques monnaies de campagne, aux richesses patrimoniales, gastronomiques qui font le bonheur de ce Chalonnais et fier de l’être! Il perd son père à 7 ans et est élevé humblement par sa mère.  Il se sent inconsciemment envahi par le légendaire, Bruce Lee, qui sera peut-être un « père de substitution ». Exutoire nécessaire et unique en son genre, pour la première fois, il raconte son histoire de fan français, trop tard pour pouvoir rencontrer son idole. Après une attaque cardiaque en 2013, il a écrit et raconte modestement dans son livre  » Itinéraire d’un collectionneur : Bruce Lee et moi « ,  son histoire qui lui permet de devenir l’un des plus grands collectionneurs du Petit Dragon en Europe … Cet ouvrage retrace sa vie marquée à jamais par le Petit Dragon, son existence inconsciemment influencée par sa philosophie de vie de son enfance jusqu’à ce jour. Découvrez ce petit garçon devenu grand, vous racontez sa vie dans les grandes lignes jusque dans ses aventures, ses voyages, sa première télévision, ses expositions, ses rencontres, son site web http://www.collectionbrucelee.com … Tant qu’ ‘événements qui se rappellent chaque jour un peu plus de son idole. Passionnant, magnifique et parfois touchant, il se raconte avec une grande sincérité pour le plaisir de partager son histoire et sa passion avec nous. One to Belize to Behind the World of the Arts and Martiaux, Bruce Lee était un grand homme. Partager sa passion a toujours été choisi pour lui et pour la même occasion, il vous a fait découvrir des photos de sa collection et de ses événements, tous plus étonnants. Découvrez cette incroyable histoire qui « lie » à cette légende. (La création graphique, la mise en page, les photographies de la collection et les textes ont été réalisés par Lionel Boulet, auteur et auto-éditeur de cet ouvrage. Prix 22.90 – sortie en 2019 – 470 pages – Autobiographie et Livre photo / Texte tiré due la présentation du livre)

Tout sur Lionel Boulet, son site : http://www.collectionbrucelee.com/

Images, montage, Interview d’Arthur Grosjean

Voir le Live ChalonTV de l’inauguration du vendredi 20 juillet 

Le + de ChalonTV : Bruce Lee (Wikipédia)

Bruce Lee, de son vrai nom Lee Jun-fan (李振藩), né dans le quartier de Chinatown à San Francisco aux États-Unis le 27 novembre 1940 et mort d’un œdème cérébral à Hong Kong le 20 juillet 1973, est un artiste martial, réalisateur, acteur, producteur (Concord Production Inc.), scénariste sino-américain.

Son père, Lee Hoi Chuen, était une star de l’opéra chinois. Parallèlement à sa carrière d’acteur, Bruce Lee a créé son propre art martial, le jeet kune do. Il est considéré comme le plus grand maître d’arts martiaux dans le cinéma mondial du xxe siècle et il a ouvert la voie à d’autres acteurs chinois comme Jackie Chan, Jet Li ou occidentaux comme Jean-Claude Van Damme, Steven Seagal, David Carradine, ainsi que Chuck Norris.

Par ses contributions dans le cinéma et la télévision, Bruce Lee incarne pour beaucoup l’homme fort atteignant le sommet de la perfection physique et l’invincibilité au combat à mains nues. Sa notoriété a eu un rôle important dans l’intérêt du grand public occidental pour les arts martiaux chinois. Sa mort prématurée à l’âge de 32 ans a contribué à le faire entrer dans la légende du cinéma et des arts martiaux et, à Hong Kong, elle a donné naissance à toute une mode de films essayant de se vendre comme des films de Bruce Lee : la « Bruceploitation ». En 2014, il est la dixième célébrité décédée ayant généré le plus de revenus.

Bruce Lee va, vite, remettre en doute l’enseignement traditionnel d Kung-Fu et à s’intéresser à la musculation. Il créera alors le jeet kune do (« la voie du poing qui intercepte ») utilisant des techniques extérieures au kung-fu. Le Jeet Kune Do visait à être plus pratique, plus fluide et plus rapide que le kung-fu traditionnel mais surtout plus adapté au combat réel, en intégrant des techniques tant de la boxe anglaise, Savate « boxe française », lutte européenne, du judo, du jujitsu, de la boxe thaï, de la self-défense (hapkido, qu’il apprend de Ji Han-Jae) que de l’escrime ou du kali (art de combat philippin auquel il a été initié par son ami Dan Inosanto). Il a également été pensé comme système de renforcement musculaire. Bruce Lee écrit plusieurs livres expliquant ses techniques qu’il qualifie d’auto-défense. Plus tard le jeet kune do (ou JKD) sera intégré au close quarters combat enseigné aux forces spéciales américaines.

En 1971, sa carrière cinématographique commence vraiment avec Big Boss, qui raconte les malheurs et la vengeance d’immigrés chinois en Thaïlande ayant découvert le trafic de drogue dont est coupable leur employeur….

En savoir plus sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruce_Lee et dans les nombreux ouvrages consacrés à la star, notamment celui de Lionel Boulet Itinéraire d’un collectionneur : Bruce Lee et moi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.