Mercredi 18 novembre à 17 Heures, à la hauteur de l’entreprise Terreal, une dizaine de gendarmes appartenant à la communauté de brigades de Chagny (comptant aussi les gendarmes de Saint Léger sur Dheune et de Couches), ont effectué des contrôles. Le secteur n’est pas choisi par hasard, « C’est à la fois l’entrée et la sortie de la ville », confie le lieutenant Stéphane Poyen, commandant la communauté de brigade.

ATTESTATION ET PORT DU MASQUE

« Cette opération, c’est aussi notre quotidien depuis le week-end de la Toussaint » précise Fabien Farrugia, commandant l’escadron de la compagnie du Chalonnais. Ce mercredi, en début de soirée donc, l’opération est suivie par le représentant de l’État, Jean Jacques Boyer, Sous-Préfet de l’arrondissement. « Nous vérifions à la fois la validité de l’attestation de déplacement, mais également le port du masque », relève Jean Jacques Boyer. « Nous ne relâchons pas nos efforts » complète le Sous-Préfet, ce dernier a également accompagné les policiers chalonnais de la Brigade Anti Criminalité (B.A.C) œuvrant de nuit sur le Chalonnais (1).

En civil, le Sous-Préfet, Jean-Jacques Boyer

AVEC LA RÉSERVE OPÉRATIONNELLE

Ce mercredi, aux côtés des professionnels de la gendarmerie, il y a deux membres de la réserve opérationnelle. Cette dernière est également mobilisée et vient en renfort des militaires. Elle se compose de volontaires, d’anciens gendarmes et de citoyens ayant *suivi des formations spécifiques dispensées par la gendarmerie.

DES RÈGLES PLUTÔT BIEN RESPECTÉES

Les gendarmes ont effectué des contrôles dans trois secteurs de Chagny, à la hauteur de la tuilerie, mais aussi route de Givry et à la gare. « Il y a un peu moins de circulation de trains et beaucoup moins de voyageurs » remarque le chef de gare, « les élèves sont encore là, mais il y a moins de travailleurs » souligne l’agent de la S.N.C.F expliquant au représentant de l’État, la vie de ce nœud ferroviaire.

Ce mercredi, une seule contravention sera dressée, elle s’élève à 135 euros, c’est une amende de 4e classe.

Sur l’agglomération de Chalon, les policiers ont dressé plus de 200 amendes depuis le début des contrôles, pour le secteur de la gendarmerie, un peu moins d’une centaine (80)… Les habitants des zones rurales respecteraient-ils mieux la législation que les habitants des zones urbaines ?

(1) Outre la ville de Chalon, les communes de Saint Rémy, Chatenoy-le-Royal, Saint-Marcel et de Champforgeuil dépendent des policiers chalonnais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.