Autisme : apprendre à danser sous la pluie

0
766

Dominique Copreaux est une figure humaniste bien connue des Chalonnais. Elle est, donc, fondatrice des Glaneurs (Donner aux défavorisés les légumes, fruits récupérés après les marchés), présidente des Bulles vertes (Refaire des villes des espaces verts), distributrice souvent les vendredis des sandwichs aux étudiants de l’école d’art, aux élèves infirmières, aux retraités place de Beaune… Une autre de ses activités est la présidence de l’association du Soleil bleu, l’autisme et la neurodiversité en Chalonnais.

De par son vécu (un petit fils autiste haut potentiel), Dominique Copreaux s’occupe, en autres, des autistes haut potentiel, dits Asperger. Elle explique, eux qui ont un fort QI, leurs difficultés dans le quotidien, l’école, leurs rituels, leurs intérêts spécifiques, leurs problèmes sensoriels, leur réticence à se faire toucher, leur hyperémotivité, leurs hypersensibilités. Elle nous décrit, outre leur intelligence, leurs capacités fortes pour l’informatique, l’art, la littérature, le dessin. Consciente de leur aptitude à l’informatique, Dominique Copreaux lance un projet de formation professionnelle diplômante pour eux, une formation envisagée post-bac. Elle espère que ce projet verra le jour à Chalon, avec l’aide du Grande Chalon, d’ici 2 ans. Dominique Copreaux continue à danser sous la pluie, ce qui lui donne ce grand sourire et cette humanité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.