Chalon-sur-Saône accueille, ce weekend du 13 mai, Philippe Charuel, le Grand Maître de la Grande Loge de France (GLDF), une des plus vieilles obédiences masculines de la Franc-Maçonnerie. Le Grand Maître est dans la ville à la fois pour tenir une conférence publique et pour assister au Congrès régional des loges de l’Est.

La GLDF comprend 34 000 membres, Frères, répartis dans 930 loges. Les congrès régionaux permettent de préparer l’Assemblée générale (le convent) qui se tiendra à Paris en juin.

La GLDF est une des deux plus grandes obédiences sur le plan numérique en France avec le Grand Orient de France (GODF – 49 000 Frères dans plus de 1200 loges). Elle est née en 1728 et a eu au cours du temps plusieurs appellations pour reprendre en 1894 son nom d’origine.

L’objectif du Franc-maçon, quelle que soit son obédience, est de trouver des réponses à la question du sens de la vie dans un souci de perfectionnement, de dépassement de soi.

Grand-Temple Pierre BrossoletteEn loge, on travaille avec un rituel. Les membres de l’atelier présentent alors des travaux, des planches souvent symboliques (et sociétales dans d’autres obédiences) sur lesquels les Frères vont pouvoir s’exprimer.

Contrairement à l’autre « grande » obédience au départ masculine qu’est le GODF, il n’est pas dans l’intention de la GLDF d’initier des Femmes. Celles-ci peuvent l’être dans la GLFF, obédience féminine issue de la GLDF ou dans des obédiences mixtes telles le Droit Humain (DH), la Grande Loge Mixte de France (GLMF)…

Temple Franklin Roosevelt
Colloque Palais Brongniart Paris (sur la jeunesse)

La GLDF a au niveau national trois grands chantiers. Le premier s’adresse à la jeunesse que la GDLF essaie de rencontrer dans les lycées, les universités et les quartiers. L’idée est de les écouter dans leurs attentes, leurs difficultés à se projeter et essayer avec eux de trouver des solutions plus adaptées à un monde qui va de plus en plus vite, un monde de la surconsommation, un monde de l’égo. Ces rencontres se déclinent notamment lors des colloques, le premier l’an passé à Paris, le second cette année à Lille et le 3e à Aix-en-Provence. Le deuxième travail portera sur le handicap, le regard porté sur le handicap. Enfin, le 3e chantier concernera le transhumanisme et dans ce cadre-là, par exemple, les manipulations génétiques…

Pierre Simon

Depuis son origine, la Franc-maçonnerie s’intéresse à l’actualité du moment. Cet intérêt, cette réflexion débouchent sur des propositions de changement, des promulgations de lois. Ainsi au 19e siècle les loges ont travaillé sur le travail des enfants, qui descendaient au fond de la mine dès l’âge de 6 ans. Les francs-maçons Jules Ferry, Léon Gambetta, Jean Macé, arrivés au pouvoir, ont fait naître les lois sur l’école obligatoire et gratuite (1882). Au début du 20e, le travail des loges par exemple sur la condition ouvrière ou sur l’enfance abandonnée ont débouché sur la création de la Bourse du travail et de l’Assistance publique. D’autres travaux ont permis la création de la Sécurité sociale, le droit de vote des femmes. Plus récemment, sur l’impulsion du Grand-Maitre Pierre Simon, gynécologue émérite, une réflexion sur ces jeunes femmes qui se faisaient avorter de façon clandestine par des faiseuses d’anges a permis, après des années, la création du Planning familial et plus tard la Loi Simone Weil sur l’avortement.

La conférence à Chalon, au studio 70, le vendredi 12 mai a été suivie par une cinquantaine de personnes venue s’informer, découvrir la Franc-Maçonnerie et en particulier la GLDF, société discrète, mais pas secrète. Beaucoup de choses se disent sur la FM, dans les médias, mais de plus en plus sur les Réseaux sociaux, avec les erreurs ou les mensonges, les « Fake news » que l’on connaît et que l’on déplore, quel que soit le sujet. Il est bien de connaître la Franc-maçonnerie par ceux qui la font, par ceux qui la vivent et de répondre au questionnement légitime des citoyens, hommes et femmes.

Musée GLDF

Pour Philippe Charuel, la vie de ceux qui ont rencontré la FM et qui la pratiquent a changé. Ils ont ainsi une vie plus conforme aux valeurs qu’ils prônaient, plus d’harmonie dans leur fonctionnement. Pour lui, et ceci aussi pour toutes les obédiences de France ou d’ailleurs, ce qui caractérise la GLDF, c’est l’humanisme, mettre l’Homme au Centre du projet, au centre de la démarche, l’homme à construire, se construire soi-même. Les valeurs de la FM sont celles de la République : Liberté, Égalité, Fraternité, valeurs pour lesquelles les Maçons se sont battus et ont contribué à instaurer dans une grande mesure. Selon l’obédience, certaines obédiences abordent les sujets travaillés en loge de façon plus sociétale (comme le Grand Orient) ou d’autres, de façon plus spirituelle, plus symbolique (comme la GLDF), certaines faisant un mix des deux approches (comme la Grande Loge Mixte de France ou le Droit humain par exemple).

Si l’expérience vous tente, si vous vous retrouvez dans ces valeurs ainsi énoncées, si vous voulez devenir franc-maçon, si vous avez un casier judiciaire vierge, contacter l’obédience (ou une loge de votre ville) et expliquer vos motivations, joindre un CV… Vous serez alors contacté par le Vénérable Maître d’une loge de votre proximité qui prendra avec vous une première attache. Viendra ensuite trois enquêtes, une audition en loge (le passage sous le bandeau) et le grand moment de l’initiation, et comme disent les Fm le passage de l’ombre à la lumière, le début du travail sur soi, le moment de se parfaire pour un Monde plus fraternel, plus juste. Alors commence une autre histoire…

Site de la GLDF
Les crédits photos sont Grande Loge de France. Pour les photos du Musée : ©Virginie Rouffignac, Musée-Archives-Bibliothèque- Grande Loge de France
Interview réalisée le 12 mai 2017 dans le hall d’un hôtel chalonnais par Chalontv.info
Les loges, les Obédiences à Chalon-sur-Saône (71)
A Chalon-sur-Saône existent 9 loges appartenant à 8 obédiences différentes :
Obédiences masculines
  • Grande Loge de France (GLDF)
  • Grand Orient de France (GODF)  (2 loges)
  • Grand Loge national de France (GLNF) – Aussi une loge à Tournus
  • Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (GLTSO)
  • Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GLAMF)
Obédience Féminine
  • Grande Loge Féminine de France (GLFF)

Obédiences mixtes

  • Grande Loge Mixte de France (GLMF)
  • Droit Humain (DH)
——————————————-
A noter que selon des accords qui peuvent les lier, certains Frères et Sœurs peuvent se visiter.
Comme indiqué dans cette interview, les Frères de la GLDF ne reçoivent pas les Sœurs de la GLFF. Par contre celles-ci peuvent recevoir des Frères de la GLDF ou d’autres obédiences avec lesquelles elles ont des accords…
Les Frères de la GLDF peuvent recevoir d’autres Frères d’autres obédiences, si des accords interobédientiels existent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here