Aux Aubépins, le bonheur est dans le potager…!

1
2229

Samedi 29 septembre, le potager des Aubépins reçoit de la visite. Après plus de 4 ans d’existence l’association le Jardi’Bohneur des Aubépins qui le gère, a décidé de faire découvrir, par des palissades ouvertes, aux autres habitants tous les bienfaits de ce lieu unique écologique. C’est un lieu où la nature est respectée, mais aussi un espace de lien social. Des animations ont permis aux enfants et aux plus grands de mieux appréhender la biodiversité.

C’est le bailleur social Opac qui est à l’origine du projet de jardin partagé. 20 parcelles sont ainsi proposées. L’OPAC gère 600 logements aux Aubépins. Sa mission est bien sûr d’héberger dans les meilleures conditions et à un prix acceptable des habitants souvent défavorisés. Il a aussi pour objectif de créer du lien social et des lieux de rencontre, d’échanges. Il y a deux ans, l’OPAC a passé le relais à l’association, moyen de leur permettre de gérer ce lieu de culture. L’OPAC est maintenant dans un rôle d’accompagnement et de mise en relation avec d’autres partenaires, nous déclare, Michel Maron, directeur de l’OPAC 71 Chalon. Le renouvellement de la possession d’une parcelle potagère est de 3 ou 4 parcelles par an. Des habitants cultivent donc, depuis le début, tomates, courgettes, potirons, poireaux, parfois pommes de terre.

Steeve Robert est lui Maître composteur au Grand Chalon. Il vient les lundis matin, par quinzaine, aider, conseiller les locataires des parcelles.  Certains sont néophytes en jardinage, d’autres plus aguerris. Son rôle est d’accompagner les habitants à la valorisation des déchets, au jardinage au naturel sans produits phytosanitaires, pesticides ou autres, à produire mieux et plus avec moins de fatigue. Des outils spécifiques sont mis à disposition des habitants. Dans ce jardin, les coccinelles sont reines. Trois composteurs sont en place. Des élèves de primaires observent avec une animatrice environnementale du Grand Chalon tous ces insectes, cloportes, perce-oreilles, vers… qui font gratuitement, discrètement, efficacement du terreau, réintroduit dans les parcelles.

Gérard Burqui, président de l’association, est fier de ce potager où il passe 1 heure tous les jours. Ce jardin montre bien, selon lui, que le quartier a changé et que l’on peut y faire beaucoup de choses.

Des animations, sont proposées au public et aux enfants : atelier senteurs…. Une soupe maison, faite avec les légumes du potager et préparée par Chantal, connaît un plein succès. Deux habitantes d’origine syrienne offrent le thé de leurs pays. La société Suez, partenaire du jardin, propose une dégustation d’eau à l’aveugle. L’objectif est de montrer que l’eau du robinet est aussi bonne (et moins cher) que l’eau en bouteille plastique.

Le député Raphaël Gauvin vient passer une heure dans ce potager, non pas pour faire, comme beaucoup, un coucou médiatique et électoral, mais pour écouter les habitants, le directeur de l’OPAC, le Maître composteur…

Le film sur ce Potager, palissades ouvertes

Bientôt un grand reportage vidéo sur les Aubépins avec l’OPAC, Marie-Louise, Solange et Monique

1 COMMENTAIRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.