Ce mercredi 2 octobre, au café « le 120 », 3 rue du blé, Mourad Laoues, membre d’ Europe Ecologie Les Verts, actuel Conseiller municipal et communautaire d’opposition, annone en conférence de presse, que le Collectif citoyen Bien Vivre à Chalon, l’a désigné comme tête de liste aux municipales 2020. Les portes-paroles sont Sabine Blondeau et Eric Riboulet. Julien Bayou, porte-parole national et membre de l’exécutif d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) a fait le déplacement de Paris pour soutenir la liste Bien Vivre à Chalon 2020

La liste complète (ouverte et coopération les uns avec les autres) et le programme (qui s’inscrira naturellement dans le grand Chalon) seront connus « le temps venu ». Même si des grandes lignes ont déjà été dégagées par le collectif, celui-ci entend encore entendre les Chalonnais (questionnaires sur internet mis en ligne sous peu, rencontre structurée et organisée avec les Chalonnais le 26 octobre, discussions informelles sur les marchés, chez les habitants…) avant de le finaliser. Ce programme doit être celui des Chalonnais, programme qui respectera cependant les lignes politiques du collectif. La liste Bien Vivre à Chalon 2020 (BVAC) a été lancée officiellement, sur le perron de l’Hôtel de Ville, le 6 septembre 2019.

Membres de la liste (6 septembre – perron Hôtel de Ville)

Les lignes politiques du collectif

1. La sécurité écologique,
Pour garantir une bonne santé environnementale, une alimentation saine, l’adaptation au changement climatique et aux canicules, la protection de nos biens communs comme l’eau et des services publics

2. Une ville respirable o il fait bon vivre,
En réduisant la pollution de l’air, en développant les mobilités douces, en implantant là plus de nature en ville

3. Une ville humaniste et solidaire,
En protégeant toute personne vivant sur notre territoire, en garantissant un logement décent, sans fracture énergétique, en portant assistance aux personnes dans le besoin, en respectant les droits de chacun

4. Des décisions en commun,
En permettant à chacune et à chacun de s’impliquer dans la gouvernance de notre ville, de prendre part aux décisions qui le, ou la, concernent

5. Une place pour chacun,
Pour nos aînés, nos jeunes, quel que soit son quartier, dans le respect les uns les autres, dans le respect de l’environnement, dans le respect des animaux

6. Une économie écologique,
En développant et encourageant les énergies renouvelables, l’industrie verte, l’agriculture locale et biologique. L’économie est le nerf de la transition écologique et, contrairement à ce que l’on entend ici ou là, économie et écologie ne s’opposent pas, au contraire. Il faut juste considérer l’économie du futur, créatrice d’emplois locaux, durables. Nous avons sur notre territoire des entrepreneurs aguerris, sensibles aux questions écologique et sociale qui demandent que nous leur fassions confiance.

Eric Riboulet, Sabine Blondeau, Mourad Laoues (6 septembre – perron Hôtel de Ville)

Mourad Laoues, futur maire de Chalon ?

Mourad Laoues est chalonnais d’adoption depuis 18 ans.

De profession, Il est professeur de mathématiques. Il exerce actuellement au lycée Carnot, à Dijon, après plusieurs années au lycée Niépce à Chalon.

Sur le plan politique,il s’est engagé assez tard. Il a constaté, devant les urgences écologiques, démocratiques  et sociales, au mieux une lenteur des responsables politiques d’évoluer sur ces questions, au pire un refus de le faire.  Il a donc pris ses responsabilités en s’engageant (2008), pour faire sa part dans la nécessaire transition écologique, citoyenne et solidaire du Chalonnais. C’est pourquoi il est aujourd’hui, depuis 2014, élu municipal et communautaire à Chalon, sous l’étiquette Europe Ecologie Les Verts (EELV). Déjà petit, auprès de sa grand-mère, il a appris avec elle dans le milieu paysan dont il est issu, la solidarité, le respect de l’humain, de son environnement, des ressources naturelles.

A Chalon, selon lui, on continue de minéraliser à tout va. Le déplacement doux est toujours problématique. Le transport en commun inadapté. L’accessibilité est insuffisante, notamment en gare. Les enfants chalonnais subissent de plein fouet les canicules dans des écoles inadaptées. Les habitants des quartiers périphériques se sentent délaissés.

Pour ces élections 2020, nul doute, que toutes les listes seront écologistes. On entendra « La maison brûle et nous regardons ailleurs », « make the planet great again ». On jurera, la main sur le coeur que l’on va lancer la transition écologique (comme on le dit depuis des années), que l’on va protéger les populations des pesticides, que l’on va réduire les inégalités… mais les actes se font attendre… Ces propos EELV les tiennent depuis longtemps et au début dans un mépris écrasant.

Mourad Laoues semble nous dire « ne choisissez pas les copies, souvent les pâles copies, prenez l’original »

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.