Plénitude, douceur et surprise. Un violoncelle, une contrebasse et un violon déambulent gracieusement dans les rues de Chalon. Les spectateurs, au-delà de l’étonnement sont touchés par le spectacle Le chant des pavillons de la compagnie La Fausse Compagnie.

Plateau publié le 24 juillet 2015

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.