Home Blog

Site en travaux

0

Surpris de l’aspect de ChalonTV.…normal…! Nous sommes en train de réfléchir à une nouvelle maquette de ChalonTV. Vous êtes actuellement sur une maquette des plus simples (plus de colonne structurée avec rubrique à droite). Les articles quelque soit leur nature (vidéos, reportage photos, pubs, textes..) sont dans l’ordre de leur parution…(blog)

Nous reviendrons après nos essais à la dernière version demain ou après-demain. Excusez-nous du dérangement

Les câlins gratuits ( Free Hugs) de la St Amour chalonnaise

0

En ce jeudi 9 août, on fête la St Amour… Chic, j’ai eu mon câlin. Un gros câlin ! C’est Fanny Got qui m’a prise dans ses bras. Que c’était bon ! Elle appartient à l’association  » Rire en cœur « . Katie de « Serenity art  » l’accompagnait.

Depuis 16 h avec d’autres copains environ 800 câlins on été prodigués en particulier devant la cathédrale St Vincent. Certains en redemandaient d’autres étaient plus réservés. Belle rencontre avec ces câlineurs ! On aimerait les croiser tous les jours !

De notre correspondante locale Marie

Le + de ChalonTV

St Amour, le saint à aimer

C’est en l’honneur d’un Saint de Franche-Comté, ayant vécu au 8ème siècle, que la Saint Amour a été instaurée, à la date du 9 août. Cette date permet de célébrer l’amour sous toutes ses formes : passion ou tendresse, sentiment amoureux, familial ou amical…. Le 9 août est également la date idéale pour une demande en mariage, la célébration de fiançailles ou plus simplement l’envoi d’une carte d’amour.

Difficile d’évoquer Saint Amour sans mentionner l’existence de la commune qui porte son nom, dans le Jura. La ville de Saint-Amour conserve, dit-on, les reliques de deux saints, Saint Amour et Saint Viateur, ce qui lui a valu de devenir une destination très prisée des amoureux le jour de la Saint Amour.

L’idée qu’un Saint s’appelle Amour est évidemment très séduisante, cependant il est probable que ce Saint soit légendaire. Le culte de Saint Amour aurait été introduit dans la commune de Saint-Amour pour remplacer celui du dieu romain antique Cupidon. C’est en effet une habitude de l’Église à l’époque médiévale que de lutter contre les rites païens qui persistent en proposant une alternative chrétienne satisfaisante… Il était préférable, au lieu de lutter contre cette pratique du culte de Cupidon, de proposer aux gens de se mettre à prier un Saint pour tous les problèmes relatifs à leur vie sentimentale…

Free Hugs

Depuis son lancement en 2004, dans le centre commercial Pitt Street Mall de Sydney en Australie, ce concept, qui vise à rompre avec une certaine morosité, en particulier dans les grandes agglomérations, s’est propagé dans le monde entier.

Le mouvement Free Hugs a donné lieu à une campagne en France organisée par l’INPES contre la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes du VIH. La campagne fut diffusée à la télévision à partir de mars 2007.Le mouvement a aussi été repris en France par différents sites internet spécialisés ou non spécialisés comme le site de l’INPES contre la discrimination.org. Lors des conventions, il est devenu commun de croiser beaucoup de personnes arborant une pancarte Free Hugs. C’est dans ces événements où les Free Hugs rencontrent le plus de succès et sont le plus nombreux de nos jours, en dehors des rassemblements prévus pour

Source Wikipédia et le Magfemmes

 

Où découvrir la côte Chalonnaise ?

0

Où déguster du vin à Chalon ? Avec l’arrivée des vendanges, cette grande question taraude les touristes passant par la côte Chalonnaise. Cette question peut trouver sa réponse de deux manières. Dans des lieux éphémères, comme les dégustations organisées par l’Office de tourisme de Chalon-sur-Saône. Ou dans des lieux fixes, comme la Maison des vins, sur la promenade Sainte Marie.

Reportage vidéo.

Bricoler facile, c’est possible avec la Bricothèque

0

Dans le Grand Chalon, si l’on veut bricoler mais qu’il nous manque des outils, il existe une solution simple : la Bricothèque. Cette association pilotée par la Maison de quartier des Aubépins prête de nombreux outils, pour une cotisation d’une dizaine d’euros, qui permettent de réaliser d’importants travaux.

Voir aussi notre reportage texte et photos

Ça rame fort avec le club d’aviron de Chalon

0

Avant la pause estivale, le Cercle de l’aviron de Chalon profite encore de la Saône, notamment en faisant découvrir l’aviron au plus jeunes durant des stages de découverte. Mais ce n’est pas tout puisque malgré les vacances des entraînements pour les amateurs ont lieu, en vu de la 32e édition du Challenge de l’aviron en septembre.

Reportage vidéo.

On ne rigole pas avec la sécurité aux lacs de Laives

0

En pleine période estivale, les fortes chaleurs et les baignades sont désormais bien de retour.

À la base nautique des lacs de Laives, le sérieux est au rendez-vous lorsque l’on parle de surveillance.

Tous titulaires du BNSSA ( brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique ), Antoine et son équipe se mobilisent pour accueillir les baigneurs dans les meilleures conditions : sécurité et prévention sont de rigueur.

De nombreuses activités aquatiques, avec toutes les normes de sécurité à jour, sont à disposition de tous et de toutes : pédalo, paddles, canoés.

De plus, le site au label handiplage possède également un accès pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, grâce à l’installation d’une rampe et de l’achat de deux Tiralo (fauteuil roulant amphibie ), les handicapés peuvent pleinement profiter du site.

Ici, aux lacs de Laives, la sécurité c’est pour tout le monde et on s’y tient.

Demi diffuseur Chalon Chamforgueil

0

Le gouvernement vient de confirmer la réalisation du demi-diffuseur de Chalon-Champforgeuil

Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, vient de confirmer la réalisation de plusieurs opérations en région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’investissement autoroutier (PIA).

Parmi les projets très attendus – qui vont désormais pouvoir se réaliser – figure le « Demi-diffuseur de Chalon-Champforgeuil » (NDLR : 3e sortie d’autoroute pour Chalon, permettant un accès direct la zone industrielle Saôneor). Depuis un an, aux côtés du Président du Grand Chalon, je me suis mobilisé auprès du gouvernement et des administrations centrales pour rendre réalisable ce projet de demi-diffuseur, annoncé par le passé sans toutefois être mis en œuvre. C’est un atout majeur pour le développement de notre territoire. Il répond à une demande forte des élus locaux, qui sont à l’origine de ce projet et qui le porte depuis des années.

Communiqué de Presse de Raphaël Gauvain – Député de Saône-et-Loire – 5ème circonscription

Premiers bilans de la 32e édition de Chalon dans la rue.

0
Gilles Platret, Jean-Jacques Boyer, Pierre Duforeau et Bruno Alvergnat se rendent dans la cour du Carmel lundi 23 juillet, en fin de matinée, en présence des différentes équipes de Chalon dans la Rue pour faire le bilan de cette 32e édition..
Les deux nouveaux codirecteurs de Chalon, Pierre Duforeau et Bruno Alvergnat, dans la rue remercient l’ensemble des équipes du festival, des bénévoles, et des services de la ville, avec une mention particulière au service technique.
Avec le bon fonctionnement de la nouvelle piétonnisation, Pierre Duforeau parle d’une « redécouverte des espaces des quais mis en valeur par le projet »

Challenge réussi pour la nouvelle codirection

Le maire dresse un premier bilan très positif de ce 32e festival. Il rappelle qu’il n’y avait rien de joué d’avance… Mais que le challenge a été remporté pour la nouvelle codirection qui a permis la continuité et le renouvellement du festival.

Pour Gilles Platret, « tout le monde a été à sa place »

Pour le maire de Chalon-sur-Saône, qui rappelle les bienfaits économiques du festival pour la ville, tout le monde a été à sa place et l’évènement a été un succès grâce à « la parfaite coordination de l’ensemble des équipes ». Une mobilisation d’une ampleur « un peu record » avec 7783 heures travaillées sur l’ensemble de la ville.

Retours sur la sécurité

Après ses remerciements, Gilles Platret évoque la polémique autour de la sécurité en insistant sur le fait que certains ont dû faire avec les moyens du bord… Le sous-préfet rappelle que l’État sera toujours disponible pour discuter avec les organisateurs et qu’il est aux côtés du festival… M. Boyer insiste également sur le fait que le festival remplit ses promesses grâce au ministère de la Culture qui apporte une « aide précieuse » et notamment une dotation spécifique quant à la sécurité. Il rappelle enfin l’excellent travail qu’ont fourni les gendarmes, policiers et l’armée avec un dispositif sentinelle encore plus présent.

Rendez-vous l’année prochaine…

Les deux codirecteurs ont évoqué la préparation de la 33e édition du festival en donnant rendez-vous aux abattoirs au mois de septembre…
Gilles Platret quant à lui, espère que l’innovation continuera avec de nouvelles éditions de surprise et que le festival restera un « bonheur à partager ».
Margot Michelin

Les clichés Chalon dans la Rue de Joël

0

Joël Léger a couvert pendant 5 jours, pour ChalonTV, le festival Chalon dans la Rue. Voici, en instants photographiques, ces 5 jours…!

Le sculpteur de sable

0

J’ai cru de loin que c’était une nouvelle race de chien. En arrivant tout près c’est une chienne et ses petits sculptés avec un sable synthétique. Le sculpteur est bulgare, ne parle pas français mais anglais, reste un jour à Chalon et va rejoindre sa famille à Liverpool. Il voyage avec son sac de sable. Chaque fois il remet la chienne et les petits dans le sac quand il part. Il mouille le sable avec un petit vaporisateur.

Reportage Photos / Texte : Correspondante Marie