Vaccination à l’hôpital, une nouvelle arme de protection des soignants

0
2468

Si c’est bien au Centre hospitalier William Morey, que sont conservés les vaccins utilisés pour la campagne anticovid, toutefois, il est inutile de se rendre à l’hôpital pour prendre rendez-vous. 

Christine Ungerer, Directrice Générale du Groupement hospitalier du Nord 71

Pour l’heure, seuls sont vaccinés au Centre hospitalier les agents de plus de 50 ans et les personnels de soins de la région chalonnaise. La campagne de vaccination des autres personnes, actuellement de plus de 75 ans ( ou ayant une maladie grave, comme un cancer…) débutera à Chalon et dans 9 autres centres à partir de lundi à la Salle Marcel Sembat (rendez-vous à prendre, ce soir vendredi 15, on peut avoir un rendez-vous pour mi-février… !)

Le docteur Jérôme Coutet, représentant le contenu du vaccin

Un point sur cette campagne sur notre site avec le docteur Jean Yves Charles, représentant le contenu du vaccin, avec le Docteur Jérôme Coutet, chef de pôle au Centre Hospitalier et la Directrice générale Christine Ungerer, abordant la 3e vague.

Docteur Jean Yves Charles, chef de pôle au Centre Hospitalier

Infos Préfecture vendredi 15 janvier 18h :

En Saône-et-Loire, depuis le début de la campagne de vaccination, on compte au total 2837 personnes vaccinées :

  • – 1076 résidents / patients dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD),
  • – 1618 soignants dans les centres hospitaliers du département et dans les EHPAD,
  • – 143 sapeurs-pompiers dans les cabinets médicaux du département.

Au 15 janvier 2021, 7744 personnes ont pris rendez-vous dans l’un des dix centres de vaccination du département via les plateformes d’appels et le site Internet Doctolib (3775 ce jour).

Journalistes : Daniel Dériot et Simon Joly – Images et montage : Simon Joly

Qui peut se faire vacciner (source Santé.fr – Gouvernement) ?

La vaccination est désormais ouverte à l’ensemble des personnes appartenant aux catégories suivantes :

  • Les personnes âgées de plus de 75 ans (à partir de lundi 18 janvier).
  • Les résidents volontaires en EHPAD et USLD, qui sont vaccinés directement dans les établissements.
  • Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suite et de réadaptation.
  • Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants.
  • Les personnes en situation de handicap, vulnérables, hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés.
  • Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables), les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans ou présentent une ou plusieurs des comorbidités suivantes :
    • L’obésité (IMC>30),
    • La BPCO et l’insuffisance respiratoire,
    • L’hypertension artérielle compliquée,
    • L’insuffisance cardiaque,
    • Le diabète (de type 1 et de type 2)
    • L’insuffisance rénale chronique,
    • Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
    • Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
    • La trisomie 21.
  • Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement.
    Les patients particulièrement vulnérables à la Covid concernés sont les suivants :

    • atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
    • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
    • transplantés d’organes solides
    • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
    • atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes
    • atteints de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé)
    • atteints de trisomie 21.

Si vous êtes concerné, vous pouvez vous faire vacciner dès à présent dans un des centres de vaccination ouverts.

​​​​​Photo de Une : Cdn.futura-sciences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.