«Toute rupture entre le président de la République et le premier ministre est un échec que l’opinion fait payer aux deux protagonistes. Elle n’est envisageable que si le chef de l’État est au sommet de sa forme.» Cette citation de Jacques Pilhan, nul doute que certains conseillers de l’Élysée l’ont en tête. Certes, elle date de l’époque où l’homme de communication conseillait François Mitterrand. Depuis, les temps ont bien changé. Mais elle devrait faire réfléchir à deux fois ceux qui conseillent à Emmanuel Macron de se séparer de son premier ministre au lendemain des élections municipales pour lancer un acte III du quinquennat qui préparerait une candidature à la présidentielle de 2022.

Car Édouard Philippe est celui qui a le plus bénéficié de la crise. Son comportement est apprécié par les Français, qui sont plus nombreux à lui faire confiance qu’au président. S’il progresse chez les Républicains (+5, à 57%) les hausses sont plus spectaculaires chez les socialistes (+13, à 55%) et les écologistes (+16, à 49%). Comme si les électeurs cherchaient à faire passer un message à Emmanuel Macron.

Une majorité de Français souhaitent que le gouvernement change de politique et soit remanié mais aussi qu’Edouard Philippe reste Premier ministre, selon un sondage Odoxa publié jeudi. 64% des personnes interrogées veulent un remaniement et 65% qu’Edouard Philippe demeure à Matignon, seuls les électeurs du Rassemblement national se prononçant majoritairement pour son départ, indique l’étude d’opinion réalisée pour Aviva Assurances, le magazine Challenges et la chaîne BFM Business.

Aucune des personnalités évoquées pour être nommées à Matignon ne ferait un « bon Premier ministre » pour une majorité de Français. Le mieux placé est Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, avec 31% de jugements positifs, à égalité avec Xavier Bertrand, le président de la région des Hauts-de-France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.