Alors que la crise sanitaire du coronavirus ralentit, le potentiel départ du Premier ministre, lui, fait de plus en plus de bruit. En pleine pandémie mondiale du coronavirus, il semblerait que des tensions soient apparues entre Emmanuel Macron et son bras droit Edouard Philippe. Il faut dire que depuis le début d’année, la cote de popularité du Premier ministre s’est envolée ! Serait-il soupçonné de faire de l’ombre au président de la République ? Nul ne sait, nul ne dit. Et encore moins le principal intéressé. En effet, interrogé à ce sujet lors de sa dernière prise de parole, Edouard Philippe a totalement démenti ces rumeurs, laissant même apparaître un léger agacement face aux journalistes. Pourtant, dans un article du Point paru vendredi 15 mai 2020, un proche de l’Elysée affirme tout le contraire.

Selon lui, Emmanuel Macron aurait même acté le départ de son Premier ministre à une date bien précise, en accord avec un possible remaniement : « Le Président est décidé à se séparer d’Édouard Philippe, et ça se passera très bien. Il vise la première quinzaine de juillet, de façon à avoir son nouveau Premier ministre à ses côtés à La Tribune du défilé du 14 Juillet, avant un grand discours au Congrès », peut-on lire. De plus, cette source proche du Président affirme que ce dernier a appelé Nicolas Sarkozy pour avoir des conseils : « Il a testé des noms auprès de Nicolas. Celui de Bruno Le Maire, comme il l’avait fait pour Jean-Michel Blanquer il y a deux ans. »

Pour l’ancien président de la République, ce fut l’occasion de se confier sur sa vision d’une telle cohabitation entre deux hommes de pouvoir : « Quand tu nommes ton Premier ministre, il te déteste au bout de six mois. Si tu le vires, il te déteste encore plus. Et le nouveau te déteste au bout de six mois aussi ! », peut-on lire dans Le Point. Des déclarations qui ne vont pas faire taire les bruits de couloir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.