Nicolas Bedos a annoncé sur les réseaux sociaux, et confirmé à l’AFP, le décès de son père Guy Bedos. Le célèbre humoriste qui avait instauré dans ses spectacles la « revue de presse », sa marque de fabrique, est décédé à l’âge de 85 ans. Redresseur de torts à la fois tendre et féroce, Guy Bedos, était un comique-citoyen engagé à gauche, pas toujours charitable avec sa famille de pensée, qui s’était aussi illustré au cinéma et au théâtre.

« Je me sens d’abord humoriste et satiriste. C’est ça ma religion. Donc libre de toute espèce de laisse qui pourrait me tenir. Je veux pouvoir tout dire, y compris des conneries » Un demi-siècle après ses débuts, il a fait ses adieux au one-man-show, à l’Olympia, en 2013. Mais il a continué à faire du théâtre. Sa longévité, il l’expliquait ainsi à « Libération » : « Je pense, par ma résistance affichée à tous les pouvoirs, être devenu un porte-parole ».

Il adorait jouer les éditorialistes, muni de ses fameuses fiches, exerçant sa verve contre la famille Le Pen, ses gibiers de choix, mais aussi Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, Nadine Morano – qui le poursuivit pour diffamation mais perdit son procès en 2015 -, ou François Hollande et Manuel Valls.Car, au fil des ans, le défenseur des sans-papiers (il manifestait encore en faveur des migrants de Calais à 80 ans), l’admirateur du Camus de l’Algérie solaire et du combat pour les libertés, réservait ses piques les plus vachardes à son camp.

Petit gabarit aux cheveux devenus blancs, aux yeux noirs restés espiègles, ce sniper appartenant à « la gauche couscous » canardait avec virulence « la gauche caviar » en précisant : « je ne peux pas être déçu par la droite, vu que la droite, je m’en tape. Il n’y a que la gauche pour me décevoir ». Ceux qui ne l’aimaient pas le traitaient de « méchant » : « On m’a collé cette réputation, ce que je récuse. Je ne cherche pas à blesser à tout prix. Mais je peux être violent, oui »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.