Cela peut nous arriver à tous, chez nous en famille, dans la rue, au travail dans un magasin, en vacances. Partout, un jour un homme, une femme, un enfant peut tomber devant vous. La personne ne réagit pas quand on lui parle, sa respiration est irrégulière voire inexistante. Elle fait un arrêt cardiaque. Que faites-vous alors ? Trois réflexes : Faites appeler le 15 (SAMU), faire immédiatement un massage cardiaque puis rechercher un défibrillateur. Mais aujourd’hui sommes-nous tous capable d’effectuer ces gestes ?

C’est pour cela que le CICFM organise, comme chaque année, du mardi 16 au samedi 20 Octobre une exposition et formation à la galerie du Châtelet : » Sensibilisation aux gestes qui sauvent  » en partenariat avec la Croix Blanche qui intervient également, après le mardi 16, le jeudi 18 Octobre à 14h. Les deux équipes, mettront donc en avant les gestes qui sauvent, principalement l’utilisation du défibrillateur, la PLS, et le dégagement des voies respiratoires. Cette action est co-financée par le contrat ville de Chalon-sur-Saône..

Voilà pourquoi il faut venir nombreux se former au massage cardiaque afin de ne pas se dire un jour :  » J’aurais dû… ! »

 

Le CICFM (centre interculturel conseil formation médiation)

Le CICFM est une association d’entraide, de solidarité et de médiation, existant depuis, 1982. Nos actions se tournent principalement pour un public de primo-arrivants, ainsi que pour le public immigrés vieillissants

  • Centre Interculturel Conseil, Formation, Mediation
  • 7 rue de l’ancien collège – 71100 Chalon s/s
  • tel : 03 85 48 85 23
  • Mail : cicfm.preventionsant@free.fr

LaFédération des secouristes français Croix-blanche   

Elle est présente dans 65 départements sur le territoire métropolitain mais aussi dans les départements et territoires d’Outre Mer, soit 188 associations locales.

En 1892, un groupe d’hommes, animés d’un sens profond de « l’humain », fondait à Paris, une Société, qui, tirant de l’oubli un mot tombé en désuétude depuis fort longtemps, prenait le nom de SOCIÉTÉ DES SECOURISTES FRANÇAIS. Ses statuts définissaient clairement les buts de leur action. Ils ne se contentaient pas de la seule bonne volonté et de moyens empiriques souvent dangereux. Ils se singularisaient en instituant des cours dispensés par des médecins professeurs, destinés à répandre dans la population des connaissances propres à assurer la survie de malades ou de blessés, en attendant l’arrivée d’un médecin.

Le 7 novembre 1972, un décret ministériel lui conférait le nom de « Fédération des Secouristes Français Croix Blanche ». C’est sous ce nom, qu’elle poursuit aujourd’hui ses activités, respectueuse de ses principes d’indépendance, de neutralité, de bénévolat, ignorant les publicités tapageuses, pauvres de moyens, peut-être, mais riche de son passé centenaire et de son idéal « SERVIR »

Association de Chalon/S

(source site Croix blanche)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.