Invité de Ruth Elkrief sur BFMTV, mardi 9 juin, Philippe de Villiers ne s’est pas retenu de dire ce qu’il pensait du gouvernement actuel. Interrogé au sujet des manifestations contre le racisme qui ont lieu en France et aux Etats-Unis actuellement, le fondateur du Puy du Fou a lancé : « Ce sont des soumis (…) Ils n’agissent même pas par idéologie, mais par trouille (…) C’est le gouvernement de la pétoche, ce sont des pétochards, ils ridiculisent l’État et ils ridiculisent le président de la République ».

« Quand la Garde des Sceaux propose de recevoir la famille Traoré en pleine affaire judiciaire alors que l’affaire est encore à l’instruction (…) elle franchit un cran que personne n’avait osé franchir depuis longtemps », a-t-il ajouté.

Philippe de Villiers a également critiqué la gestion de la crise du nouveau coronavirus faite par le gouvernement. « J’ai eu une conversation le 17 mai avec Emmanuel Macron, je lui ai demandé pourquoi Édouard Philippe fait ça, pourquoi il ne déconfine pas plus vite ? Pourquoi les mêmes qui interdisaient les masques nous obligent quand ce n’est plus nécessaire ? Il m’a dit « il gère son risque pénal ». Il y avait un désaccord entre eux et Macron est amer de voir que Philippe est plus populaire, il voulait déconfiner plus vite », a révélé l’ancien député de Vendée.

« On pouvait faire comme d’autres pays, et comme on a fait le déconfinement, un confinement ciblé. On pouvait le faire géographiquement en définissant des périmètres sur Mulhouse et l’Oise, et laisser vivre le reste de la France », a-t-il poursuivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.