Voter aux primaires de gauche

0
61642

Présidentielles : Les premières primaires de la gauche, qui avaient choisi en 2011 François Hollande comme candidat aux présidentielles de 2012, avaient connu un franc succès. Plus de 4 millions de citoyens s’étaient déplacés pour les deux tours, et cela dans 198 bureaux de vote en 71. En 2017, la situation est différente, le président sortant étant socialiste. Le Parti socialiste va cependant se mobiliser pour que ces primaires à gauche soient aussi une réussite. Stéphane Guiguet se félicite que la Droite, très critique à l’époque, se soit convertie aux primaires. Pour la gauche, le 1er tour a lieu le 22 janvier et le second le 29, soit plus de 2 mois après la droite. Pour voter, il faut être inscrit sur une liste électorale. Le jour de l’élection, il suffit de se présenter à son bureau de vote avec sa carte d’identité, payer 1euro (pour les 2 tours) et signer la charte dont la teneur n’est pas encore définie, mais qui, comme en 2011, établira que l’électeur a des valeurs de gauche et soutiendra le vainqueur des primaires.

Les candidats seront connus le 17 décembre. Si le Président de la République veut se représenter, il devra participer, pour être soutenu par le PS, aux primaires.

Le 1er secrétaire fédéral du PS, ne craint pas l’entrisme, c’est-à-dire que des électeurs de droite viennent voter aux primaires de gauche pour influencer le vote. L’expérience des primaires de 2011 a prouvé que cela n’a pas eu lieu.

Comme en 2011, des débats télévisés seront organisés.

Itw de Stéphane Guiguet, 1er secrétaire fédéral du Parti socialiste de Saône-et-Loire, réalisée le 3 octobre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.