Ce samedi 24 novembre, c’est la mobilisation des Gilets jaunes. Certains Chalonnais sont montés à Paris. ChalonTV est retourné à l’entrée de l’autoroute Chalon Nord, où nous avions passé 7h le samedi 17. L’ambiance est différente. Finies les occupations des voies, les palettes de bois enflammées, les troncs d’arbre, les plots au mieux de la chaussée.

À 17h, ce samedi 24,  on a un face à face calme entre environ 200 manifestants Gilets jaunes (On nous dit qu’ils étaient 500 vers 14h) et environ 80 policiers et gendarmes dont certains ont des boucliers et des casques. Tout est calme. Certains Gilets essaient de convaincre les forces de l’ordre de se joindre à eux, sans bien sûr de résultats. Les barrières de l’autoroute sont baissées, les conducteurs doivent donc payer leur autoroute. Les Gilets auraient voulu les lever et instituer une sortie gratuite, ce que les forces de l’ordre ont refusé, contrairement au 17. Certains manifestants présents déclarent avoir été gazés au début de l’après-midi. Le préfet lui signale un gendarme adjoint blessé à la cheville par un fumigène et évacué. Une manifestante déclare elle qu’un jeune Gilet jaune a été tabassé en sortant de sa voiture par les forces de l’ordre… Des informations que nous n’avons pas pu vérifier. La  presse, notamment BFM, est traitée de menteuse par certains.

Les voitures sortent d’autoroutes par deux voies et sont gentiment filtrées. À 18h30, il reste environ 70 ans manifestants.

Selon la Police, à 17h, on pouvait compter plus de 106 000 Gilets (dont 8 000 à Paris) pour un total de 1619 actions. Nombre que ne manqueront pas de contester les Gilets. Il y a eu 130 interpellations sur le territoire dont 42 à Paris (nombre faible par rapport aux manifestants). 8 personnes ont été blessées dont deux gendarmes.

Photos extraites de la vidéo

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.