Remaniement ministériel de grande ampleur imminent

0
218

Ministres et majorité attendent le verdict, probablement mardi, de l’Élysée et de Matignon, qui s’apprêtent à remanier le gouvernement après la démission de Gérard Collomb. Un remaniement dont l’ampleur des changements est l’une des principales inconnues. Selon plusieurs sources concordantes, Édouard Philippe doit annoncer la démission de son gouvernement mardi matin et présenter une nouvelle équipe dans la journée. En tous cas avant le Conseil des ministres de mercredi, qui sera suivi du départ du président pour le Sommet de la francophonie en Arménie.

Qui part ? Qui arrive ? « Je pense que tout le monde est vraiment dans le flou. Quand le président et le Premier ministre ne veulent pas faire fuiter une conversation, ils savent le faire », a confié lundi un ministre à l’AFP : « C’est l’attente. Les cabinets sont quasiment tous à l’arrêt. » « On n’a aucune information fiable dont la durée de vie dépasse quatre heures », se désolait lundi soir un parlementaire LREM habituellement bien informé. Ni le chef du gouvernement, ni le président de la République, n’ont, contrairement à l’usage, publié leurs agendas de cette semaine.

Mais ils ont déjeuné ensemble, comme quasiment tous les lundis. Et le ballet des ministres et responsables de la majorité pour former le nouveau gouvernement s’est poursuivi toute la journée à l’Elysée. Edouard Philippe, qui assume l’intérim du ministre de l’Intérieur, s’est rendu lundi soir à Lyon, au dîner de travail des ministres de l’Intérieur des six plus grands pays de l’UE mais il devait être à Paris dès mardi matin.

Emmanuel Macron est lui apparu en public lundi après-midi, pour la première fois depuis trois jours en accueillant, tout sourire, le président chilien Sebastian Pinera sur le perron de l’Élysée.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.