Opéra, Théâtre, Ballet en direct

0
1525

L’Axel, c’est bien connu, est un cinéma de Chalon. On y voit donc des films, aussi des films sélectionnés par la Bobine (jeudi et parfois lundi), naturel en somme. Ce qui est plus surprenant c’est que l’on peut y apprécier, en direct, de l’Opéra (en direct du Metropolitan Opéra), du Ballet (en direct du Bolshoi) et enfin du Théâtre (en direct de la Comédie Française). Réservations : Pathelive.com ou cinéma Axel (www.megarama.fr)

Voici les prochains spectacles qui s’offrent à vous :

Ballet du Bolshoi

Soirée Contemporaine
Le temps d’une soirée, les étoiles du Bolchoï s’essaient à un nouvel exercice tout en audace avec The Cage de Jerome Robbins, Études de Harald Lander, et enfin Saisons Russes d’Alexeï Ratmansky.

PRÉSENTATION

Cette exception au répertoire classique auquel est rompue la troupe russe amène les danseurs à la rencontre de certains des plus grands chorégraphes contemporains. Pari réussi : ils s’adonnent avec tout leur talent à ce style nouveau, faisant vibrer l’énergie de Robbins, la virtuosité de Lander, et l’esprit de génie de Ratmansky.

 

Dimanche 19 mars – – 16h – Durée 2h40

Musique : Igor Stravinsky, Carl Czerny, Leonid Desyatnikov
Chorégraphie : Jerome Robbins, Harald Lander, Alexeï Ratmansky

Un héros de notre temps

Pétchorine, un jeune officier, voyage au fil de ses rencontres amoureuses, entouré des majestueuses montagnes du Caucase. Désabusé et désinvolte, il joue avec sa vie et celles des femmes qu’il aime…

PRÉSENTATION

« Donnez-moi tout, c’est encore trop peu. » Ce héros plus grand que nature est issu du chef d’œuvre de Lermontov, figure majeure de la littérature russe. Pétchorine est-il un véritable héros ? Ou est-il un homme comme les autres ? Cette nouvelle production signée Youri Possokhov nous entraîne dans un voyage poétique sur pointes, visible uniquement au Bolchoï.

Dimanche 9 avril – 17h00- durée 3h

Musique : Ilya Demutsky
Chorégraphie : Youri Possokhov

Opéra du Metropolitan Opera

Rulsaka

Rusalka, nymphe des eaux, rêve de devenir humaine pour conquérir l’amour d’un prince. La sorcière Ježibaba lui accorde ce souhait à une seule condition : une fois humaine, Rusalka n’aura plus l’usage de la parole…

PRÉSENTATION

Kristine Opolais reprend le rôle de Rusalka qui l’a élevée sur la scène internationale avec notamment la sublime Chanson à la Lune où la nymphe prie l’astre céleste de délivrer un message à son amant. La voix de la soprano lettone nous guide dans cette nouvelle production féérique du chef-d’œuvre d’Antonín Dvořák, un conte fantastique dont nombre d’éléments ne sont pas sans rappeler une certaine petite sirène.
Opéra en tchèque sous-titré en français.

Jeudi 9 février – 20h30 – 3h

Compositeur : Antonin Dvorak
Mise en scène : Mary Zimmerman
Direction musicale : Sir Marik Elder

La Traviata

Dans le Paris mondain, le provincial Alfredo séduit la courtisane de toutes les attentions Violetta. Celle-ci se donne corps et âme à cet amour rédempteur mais le père d’Alfredo, craignant pour l’honneur de son fils, oblige Violetta à tout abandonner…

PRÉSENTATION

La soprano Sonya Yoncheva est de retour sur la scène du Met où elle n’a encore jamais incarné la figure phare du répertoire verdien. Elle sera accompagnée du jeune ténor américain Michael Fabiano dans le rôle d’Alfredo. Ce duo de jeunes stars à l’ascension fulgurante sur la scène actuelle devrait attirer aussi bien les curieux de nouveaux talents que les amoureux de Verdi pour une soirée qui s’annonce riche en émotions !
Opéra en italien sous-titré en français.

Samedi 11 mars – 18h55 – Durée 2h54

Compositeur : Giuseppe Verdi
Mise en scène : Willy Decker
Direction Musicale : Nicola Luisotti
Idomeneo

Idoménée, roi de Crète, sollicite l’aide de Neptune lorsqu’une tempête met en péril son retour au pays après la guerre de Troie. En échange, il devra sacrifier la première personne qu’il rencontre à son arrivée. Une fois à terre, c’est son propre fils Idamante qui le salue…

PRÉSENTATION

Cet opéra dramatique de Mozart demeure un de ses travaux les plus célèbres en la matière. Le texte ne porte véritablement que s’il est chanté par des artistes de grande stature, ici Matthew Polenzani, Alice Cooper et Nadine Sierra. La production du Français Jean-Pierre Ponnelle s’impose comme la mise en scène de référence dans l’histoire de ce chef d’œuvre.
Opéra en italien sous-titré en français.

Samedi 25 mars – 17h55 – Durée 4h18

Compositeur : Wolfgang Amadeus Mozart
Mise en scène : Jean-Pierre PonnellE
Direction Musicale : James Levine

Théâtre de la Comédie Française
Le Misanthrope

Alceste aime Célimène, une jeune femme mondaine éprise de liberté, mais rejette la société de bienséance à laquelle ils appartiennent. Hanté par un procès dont il redoute l’issue, Alceste se rend chez elle pour solliciter son aide…

PRÉSENTATION

Le Misanthrope donne à voir une société libérée de l’emprise parentale et religieuse, dont le vernis social s’écaille lorsque surgit le désir. Poussés à bout par la radicalité d’Alceste, prêt à renoncer à toute forme de mondanité, les personnages dévoilent, le temps d’une journée, les contradictions du genre humain soumis à un cœur que la raison ne connaît point.
Reprises en différé à partir du lundi 27 février 2017.

 Jeudi 9 février – 20h30 – durée 3h

Pièce de Molière
Mise en scène : Clément Hervieu -Léger

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.