Mégarama redonne l’envie d’aller au ciné

1
959

Ils l’attendaient depuis plus de 20 ans, Mégarama l’a fait. L’inauguration publique du multiplexe a eu lieu ce samedi 17 novembre matin devant un public nombreux, curieux et enfin émerveillé. Le mot qui revient le plus souvent est waouh, comme le signale Joseph Vacrin, le directeur d’exploitation de Mégarama lors de son discours d’inauguration. Ce multiplexe cinématographique de 12 salles est le dernier né du groupe Mégarama qui en compte 15.

Il est donc équipé du dernier cri de la technologie tant au niveau son qu’image avec un confort prononcé. Les fauteuils, grand confort disent ceux qui les ont essayés, sont les mêmes dans toutes les salles. On est sur une projection laser. La surface de l’écran de la salle principale, N° 1, fait 200 m2, c’est la taille d’un immeuble. Les écrans sont de mur-à-mur. La programmation sera riche et diverse, permettant à chacun de trouver, dans un confort inégalé, le film qui souhaite voir. Le temps du plaisir d’aller au cinéma est revenu. Adieu les vieilles salles du Centre-ville qui ont fait leurs temps. Le site habite un parking important et des Espaces de restaurations comme KFC, les 3 Brasseurs… La politique de tarification sera au plus juste possible… avec des abonnements possibles. Les réservations peuvent, bien sûr, se faire de chez vous sur vos portables avec l’application Mégarama… fini la queue devant le cinéma. Bien sûr on peut aussi acheter ses billets sur des bornes électroniques ou au comptoir. Les 12 salles sont desservies par un grand couloir moquetté.

L’implantation de ce multiplex était au départ prévu fin décembre 2013 dans l’ancienne usine Freyssinet. On se rappelle tous le lancement des travaux par Sonya Roland. Des problèmes techniques et de nouvelles normes ont arrêté ce projet. L’usine Freyssinet a été, ensuite démantelée…

Le nouveau lieu d’implantation de ce temple du cinéma, en face de Castorama, pose, cependant, problème. N’est-ce pas la cerise sur le gâteau pour la Zone Sud qui est le lieu préféré d’achat des Grands Chalonnais et des Bressans. Dans cette zone commerciale avec pour bateau amiral le Grand Carrefour, on trouve tout. Vous faites vos courses, toutes vos courses, dans cet hypermarché, dans ses galeries marchandes dans les enseignes autour comme Décathlon, Castorama, Darty, Boulanger, Sport 2000, Casa, St Macloud… la liste est longue. Envie d’une voiture, direction l’allée de l’automobile… Après ce moment intense d’achat, avec parking gratuit et vaste, pourquoi pas un bon cinéma dans une excellente salle et avant ou après, un petit restaurant autour. N’est-ce pas, comme certains le disent, la mort accélérée du Centre-ville ?

Après avoir déclaré sa joie et sa fierté de cette ouverture, de ce temple de l’image dans la ville de Nicéphore Niépce, l’inventeur de la photo et en quelque sorte du cinéma, le Maire de Chalon rappelle l’histoire de cette implantation. Enfin Chalon redevient une grande ville. La municipalité avait un temps envisagé celle-ci en Centre-ville, mais il y avait trop de contraintes. Gilles Platret ne croit pas que cette ouverture qui va attirer beaucoup de monde se fasse au détriment du Centre-ville. Un cheminement Centre-ville (rue du pont) – zone du Mégarama devait être inauguré ce matin… mais Mégarama a fini, ses travaux avec une semaine d’avance. Ceux-ci ont duré 8 mois, ce qui est un exploit pour un tel projet.

Ce chemin piétonnier « inter centre » sera inauguré au printemps. Le long de ce parcours de 15 minutes, Il y aura des jeux pour les enfants, des projections sur la chapelle de l’ancien hôpital, des grandes photos un peu partout, une exposition sur les belles images du cinéma. La passerelle qui traverse la génisse est en aménagement. Pour la première fois, déclare le Maire, en pleine forme, une liaison véritablement piétonne sera créée entre le Centre historique (et le centre commercial de la Place du Général de Gaulle et son H & M ?) et le Centre de vie commerciale et maintenant de Loisirs et de plaisir qu’est la zone Sud. Il est évident que les clients du Centre-ville prendront ce chemin pour notamment aller au cinéma et se restaurer. Cela sera-t-il vrai dans l’autre sens, cela reste à voir. L’avenir le dira… !

Gilles Platret, maire de Chalon et Joseph Vacrin, le directeur d’exploitation de Mégarama

Le Maire conclut son discours d’inauguration : IL n’y a pas de développement d’une zone contre une autre, il y a seulement le développement programmé d’une ville dans tous ces centres commerciaux, c’est ce que Mégarama permet. Le Maire redit l’engagement d’un cinéma en centre-ville aux 5 nefs ou à l’Axel, le choix n’est, apparemment, pas décidé.

Bientôt notre reportage vidéo de l’inauguration et le reportage vidéo sur Mégarama, la technique au service du cinéma.

1 COMMENTAIRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.