Marche solidaire pour les migrants

0
294

Ce mercredi 30 mai, Chalon, accueille, en grande partie sous la pluie, La Marche solidaire pour les Migrant.e.s. Environ une soixantaine de Chalonnais se joignent, au niveau de route qui conduit à Ma Campagne, à la vingtaine de marcheurs. Tous ensemble, ils remontent les quais, font une halte à Mairie où a lieu, une prise de paroles des marcheurs et du collectif Chalon solidarité Migrants. Ensuite direction à la petite salle Marcel Sembat par les rues piétonnes. Petit à petit la salle se remplit dans une ambiance solidaire… goûter, chants, prise de paroles, discussions avec les marcheurs, film les Chibanis, débat, souper…

La Marche solidaire pour les Migrants est une initiative de l’association calaisienne « L’auberge des Migrants ». L’aide aux Migrants, nos bénévoles et marcheurs de l’association la connaissent bien. C’est un peu leur quotidien depuis 15 ans où de pauvres gens, après souvent un parcours périlleux et racketté, se massent pour traverser la Manche vers la mythique Angleterre.

La Marche commence à Vintimille, le 30 avril, à la frontière italienne. Ils sont une dizaine qui forment le noyau dur, qui va marcher les 1400 Km, en 60 étapes, pour Calais et ensuite Londres, où ils arriveront le 8 juillet. À ces dix marcheurs s’aoutent d’autres pour un, deux, 10… jours….voire plus. Ainsi, ils sont toujours entre 20 ou 30 à marcher. À l’entrée des villes, comme à Chalon, ils sont accueillis et pris en charge par d’autres bénévoles souvent associatifs (À Chalon : Asti, Cimade, Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International, CCFD, Semaine de la Solidarité internationale, EELV, PCF, Les Insoumis…). Ils étaient plus de 800 à aix, 1000 à 1500 à Marseille et en moyenne 200. À Villeurbanne, par exemple, le Maire a invité les marcheurs à regarder une pièce autour de la question migratoire et où ils ont pris la parole. Ils font de 20 à 30 km par étapes et couchent sous la tente ou chez des particuliers sympathisants. L’accueil est le plus souvent chaleureux et festif.

Leurs demandes sont simples et humanistes. Ils sont opposés au blocage des frontières, luttent pour faire abolir par le parlement le délit de solidarité et veulent que l’on traite les migrants de façon digne, respectueuse, en être humain.

Ils sont conscients que la migration est un sujet qui fait débat qui fait peur à beaucoup, une question complexe, controversée et conflictuelle. Leur marche se veut aussi un moment de dialogue avec tous, les « pour, les contres, les violemment contres et ceux qui s’interrogent… »

Comment ils le clament, « Marcher, c’est aussi montrer un visage solidaire, joyeux, coloré, ouvert, festif, de l’accueil en France »

Bientôt, pour en savoir plus, en voir plus…notre reportage vidéo

Laubergedesmigrants.fr

Marche.auberge@gmail.com

Associations partenaires à L’auberge des Migrants : La Roya citoyenne, les associations locales

 

 

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.