L’Islam et Christianisme, Parlons Laïcité

0
118

L’Open Café, association d’entraide chalonnaise, organise ce vendredi soir 23 novembre, une conférence-débat sur « L’Islam et Christianisme, Parlons Laïcité », à la Maison de quartier du Stade, dans le cadre du « Festival des Solidarités ». (16 novembre au 2 décembre). Pascal Mauranne, prend la parole en introduction comme représentant du Collectif Chalonnais pour la solidarité internationale et nous explique l’importance d’une telle thématique et d’un tel dialogue dans le programme du Festival.

Pascal Mauranne et Abderrahim Tajeddine président d’Open Café

La conférence est animée par le président d’Open Café Abderrahim Tajeddine. Le prêtre mâconnais André Guimet et l’Imam de Chalon-Centre Ahmed Belghazi, font ensuite chacun un récit historique des positions de leurs religions respectives sur la laïcité.

Si l’Église catholique a une position dominante en France au début du 20e siècle, il ne va pas de même pour l’Islam qui reste à l’ombre et loin derrière les autres religions comme le Judaïsme et le Protestantisme par exemple. L’islam va se frayer son chemin pour devenir la deuxième religion en France aujourd’hui par le nombre de ses fidèles.

C’est la loi de la séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 qui est le fondement d’une laïcité sans excès. La laïcité fait son chemin et devient ainsi une valeur fondatrice et un principe essentiel de la République française. Plus aucun culte n’est subventionné dorénavant (sauf leurs aumôniers). Dans aucune école publique, un représentant religieux ne peut plus enseigner, car « celui qui n’est pas libre ne peut enseigner ». À l’époque on oppose au penseur le croyant et il semble impossible qu’on pût être les deux à la fois.

La pratique religieuse est reconnue officiellement pour les religions et l’État se porte garant pour l’égalité des cultes présents sur le sol français. Les religions sont renvoyées à la sphère privée et dans le monde associatif, l’espace public est devenu l’espace libéré de la religion.

Des relations d’entraide entre l’Église catholique et l’Islam existent depuis longtemps. Depuis les années 60, les prêtres ont ouvert des salles de leurs églises pour y accueillir la communauté musulmane qui n’avait pas de lieu de culte à l’époque.

Les interventions du public, venu très nombreux, portent sur la formation des Imams en France et sur les expériences individuelles en relation avec la religion et la pratique de la laïcité en France et dans d’autres pays.

Notons la présence de deux élus chalonnais : Nathalie Leblanc et Mourad Laoues

Comment est définie la Laïcité en France aujourd’hui (source Larousse) :

C’est une conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l’Église et de l’État et qui exclut les Eglises de l’exercice de tout pouvoir politique ou administratif et en particulier de l’organisation de l’enseignement. Le principe de la laïcité de l’État est posé par l’article 1er de la Constitution française de 1958.

L’OPEN CAFE, est une association d’entraide chalonnaise, qui fête ses 10 ans d’existence cette année et compte autour de 80 adhérents. Elle est très active et ses objectifs sont surtout d’écouter et accompagner les personnes vieillissantes et les femmes en situation de précarité ou d’isolement social, notamment celles issues de l’immigration sur l’agglomération chalonnaise. Dans ces nouveaux locaux à l’intérieur de la Maison de Quartier du Stade, il y a des cours de français et d’informatique.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.