Le nouvel envol de l’Espace

1
14438

Après deux ans au théâtre du Port Nord pendant les travaux, l’Espace des Arts revient dans ses murs ce vendredi 28 septembre 2018.

La vidéo montre les travaux, l’inauguration et l’Espace actuel. interview de Philippe Buquet, le Directeur de l’Espace. Photos : travaux (juillet, septembre) et Espace actuel (dimanche 30 septembre 2018)

L’idée de ce lieu de culture date des années 60 où la ville de Chalon voulait construire au même endroit à la fois un centre culturel et de centre sportif. Les années 60, c’est bien sûr André Malraux, alors ministre des Affaires culturelles, et son idée de faire des Maisons de la culture dans les villes moyennes de toutes les Régions. Refusée par Dijon, c’est en 1971 que la Maison de la Culture de l’architecte Daniel Petit est inaugurée avec un engagement fort de l’état. Elle intègre un centre de Sport. En 1984, elle est totalement municipalisée sous Dominique Perben, maire de l’époque et prend le nom d’Espace des Arts. Sous l’impulsion de son directeur actuel, Philippe Buquet, arrivé en 2002, L’Espace devient scène nationale en 2005. L’état retrouve ainsi toute sa place. Le Grand Espace a été réaménagé en 1995 en ce qui concerne les sièges et l’acoustique. La mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite, des petites fuites, des dégradations dues au temps ont entraîné les grands travaux actuels d’une rénovation exemplaire. Ceux-ci ont été financés par l’état, la région, le Grand Chalon pour une valeur de 9 millions HT. Le bâtiment est inscrit au patrimoine du 20e siècle.

Au début de la conception de la structure dans les années 60, l’architecte Daniel Petit n’a pas prévu de parking. L’explosion de l’automobile a imposé un parking en rez-de-chaussée. Dans le nouvel Espace, il disparaît et le rez-de-chaussée fait place directement à une nouvelle rotonde, accueil, bar, espace convivial, une accessibilité plus facile et pour un public plus large, un volume plus grand… On revient donc au projet initial…Un espace au niveau de la Saône, de la ville… Le bar au premier étage reste quant à lui en place avec un promontoire qui ouvre sur la ville.

Pour respecter le concept architectural du bâtiment (béton, verre…), les grandes verrières retrouveront leur rôle premier et perdront leur fonction de support d’affichage. Ce dernier, toujours nécessaire, sera plus discret et placé ailleurs, notamment au niveau zéro et à la billetterie.

Voir notre article photo et textes sur l’inauguration du 28 septembre 2018

 

1 COMMENTAIRE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.