Le Cancer du Sein, N’hésitez pas, parlez-en !

0
1513
  • Parce que 50 femmes sur 400 auront au moins un cancer du sein dans leur vie ;
  • Parce que 12 000 femmes meurent chaque année des suites de cette maladie ;
  • Parce qu’entre 50 et 74 ans les femmes ont le plus de risque de développer un cancer du sein et parce qu’il peut se déclarer plus jeune :

Pour toutes ces raisons le dépistage précoce du cancer du sein est la solution de prévention qui permet accroître les chances de guérison et de suivre un traitement moins lourd.

Tout au long du mois d’octobre c’est en Rose que ce message est décliné avec différentes manifestations organisées dans tout le Grand Chalon (sante.handicap@legrandchalon.fr).

Samedi 6 octobre c’est sur la Saône que le coup d’envoi officiel de la campagne « Octobre Rose » a été lance sous l’égide de la section pagaies santé de Chalon-sur-Saône Canoë Kayak et la participation des catamarans de l’Association des Voiles Sportives Chalonnaises.

Partis d’Alleriot les participants se sont retrouvés à l’Espace Nautique de Chalon.

A l’honneur, le Dragon Ladies (Association Cora Saône. Mieux être autour du cancer). A bord du Dragon Boat : des femmes ayant ou ayant eu un cancer du sein (une initiative née en 1996 au Canada). Il est en effet démontré que la pratique d’une activité physique adaptée permet de réduire le risque de cancers et le risque de récidive.
« Pour les patientes atteintes de cancer, pendant et après le traitement, une activité physique adaptée d’intensité faible à modérée améliore la qualité de vie et diminue la sensation de fatigue. D’un point de vue psychologique, les bénéfices sont nombreux : réappropriation du schéma corporel, réconciliation avec son corps, reprise de la confiance en soi et donc mieux-être » (corasaone@gmail.com; FacebookCora Saône).

Le Rotary Club, en partenariat avec le club solidarité du collège Jean Vilar, ont piloté de leur côté tout l’opération «Une Rose pour Elles ». Les dons récoltés permettent d’offrir des soins de confort et de beauté aux femmes atteintes d’un cancer du sein ou en rémission.

A consulter le site http://www.cancerdusein.org/ avec la encore un message clef : un suivi régulier par un médecin, gynécologue ou sage-femme et à partir de 50 ans une surveillance mammographique renforcée. L’auto-examen ou autopalpation permet en outre de détecter toute anomalie afin de la signaler rapidement à votre médecin.

 

 

 

 

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.