L’arabe du futur, Tome 3

0
14249

Le Tome 3 de L’Arabe du futur, une jeunesse au Moyen-Orient – 1985 à 1987 – est le coup de cœur de Benjamin, de l’Espace culturel de Chalon/S. Ce livre raconte l’histoire vraie d’un Cimmérien blond et de sa famille dans la Syrie d’Hafez Al-Assad. C’est la jeunesse de son auteur Riad Sattouf au Moyen-Orient. Les aventures de ce petit arabe blondinet en Lybie, Syrie, France dans les années 80. Le livre évoque le poids de la tradition, la religion, les problèmes sociétaux et la politique étrangère. Les différentes couleurs des planches évoquent les émotions du héros :  le bleu, la France, l’espoir – le rose, la Syrie, le jaune, la Libye, le vert, Guernesey.

Son auteur a plusieurs cordes à son arc. Il est en effet le réalisateur du film Les beaux gosses (2009). Il a obtenu, par 2 fois, le fauve d’or au festival de la BD à Angoulême avec la BD Pascal brutal et L’arabe du futur (t1)

 

 

 

Les 3 tomes 

Dans le premier tome publié en 2014 et qui couvre la période 1978-1984, le petit Riad est ballotté, de sa naissance à ses six ans, entre la Libye, la Bretagne et la Syrie.

Le deuxième tome, paru en 2015, raconte sa première année d’école en Syrie (1984-1985).

Dans ce troisième tome (1985-1987), après avoir suivi son mari en Libye puis en Syrie, la mère de Riad ne supporte plus la vie au village de Ter Maaleh. Elle veut rentrer en France. L’enfant voit son père déchiré entre les aspirations de sa femme et le poids des traditions familiales…
160 pages couleurs | 170 X 240 mm |-20,90€ –
En librairie le 06 octobre 2016 – EAN : 978-2-37073-094-7 – Editions Allary

Riad Sattouf

Riad Sattouf est l’auteur du best-seller international, traduit en dix-sept langues, L’Arabe du futur (3 tomes parus), des Cahiers d’Esther (2 tomes parus), de Retour au collège, de La Vie secrète des jeunes (3 tomes) et de Pascal Brutal (4 tomes). Il est l’un des seuls dessinateurs de bandes dessinées à avoir gagné à deux reprises le Fauve d’or au festival d’Angoulême (Pascal Brutal 3 en 2010 et L’Arabe du futur 1 en 2015). Il est également cinéaste (Les beaux gosses, César du meilleur premier film ; Jacky au royaume des filles).

Sources : Editions Allary

Sans oublier la réédition en couleurs de Tintin au pays des Soviets

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.