La rue sans peur et sans reproche

0
12389

Lundi soir, à la salle Bornet de Chalon, ils sont peu nombreux, grippe aidant, peu nombreux certes, mais très motivés pour leurs deux heures d’entraînement de Krav maga, ce qui signifie en hébreu combat rapproché. Cette méthode d’autodéfense est d’origine israélo-tchécoslovaque et a été initiée par Imi Lichtenfeld. Elle combine des techniques provenant de la boxe, du muay-thaï, du judo, du karaté pied-poing, du ju-jitsu et de la lutte. Elle date des années 50. Au départ enseignée et pratiquée dans l’armée israélienne, elle s’internationalise à partir de 1980 dans la police, les forces de sécurité. Ce n’est pas un sport de combat, un art martial. Ici à l’academy Krav maga de Chalon, il n’y pas de ceinture jaune ou noire, pas de compétition, comme cela peut se faire ailleurs, uniquement un pantalon noir et un tee – shirt blanc, une coquille de protection et un objectif simple, celui de s’autodéfendre partout et notamment dans la rue.

On utilise « les points sensibles » du corps humain (yeux, gorge, parties génitales) pour atteindre ou maîtriser l’adversaire

L’idée du krav-maga est l’apprentissage de la défense en un minimum de temps de formation. Au bout d’un mois, soit 8 heures de cours, on commence à se sortir de situations difficiles, à résoudre le problème, mais aussi à l’éviter. On apprend à décourager l’adversaire en instaurant une sorte de dialogue, à maîtriser son stress, à rester zen.

Les élèves, de tout âge, viennent de tous les milieux. Certains ont déjà été agressés, d’autres sont là pour apprendre à s’en sortir en cas d’agression. Certains ont des motivations plus simples. Ainsi, Aissa, lui vient plutôt pour se défouler. Certains sont aussi venus dans un but professionnel, c’est le cas du jeune Tristan qui veut devenir gendarme ou militaire.

D’après Yannick Lahmar, l’instructeur, ancien parachutiste, et ancien de la police nationale, il ne faut pas vraiment de condition sportive, il faut de l’endurance et surtout de la motivation

Notre futur gendarme ou militaire, Tristan trouve au club aussi autre chose, une bonne ambiance et une famille. Le fait que l’instructeur ait mis en pratique dans son activité professionnelle le Krav -maga est un sérieux atout de crédibilité.

Ce soir, Mégane est la femme, alors que le club en compte 4 sur une quinzaine de jeunes élèves. Après quelques mois de travail au club, elle sent plus prête à affronter la rue et ses éventuelles agressions. Il faudra désormais compter sur elle. Messieurs, soyez prudents… !

Academy Krav-maga  71 –  Chalon (association)

Entraînements Salle Bornet lundi soir de 20h à 22h et samedi matin de 10h à 12h

Instructeur Yannick Lahmar

Stage tous niveaux le dimanche 12 février – inscription 07 88 48 40 99

 

Le + photo de ChalonTV

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.