Edouard Philippe «entend le ras-le-bol» mais reste droit dans ses bottes

0
727

Au lendemain de la mobilisation des « Gilets jaunes », qui a rassemblé près de 285 000 personnes contre la hausse des taxes sur les carburants, le Premier ministre, Édouard Philippe s’est exprimé sur le mouvement de grogne ce dimanche soir sur France 2.

Pas d’annonce tonitruante ce dimanche soir. Le Premier ministre a dit entendre « la colère » des Français mais assure que le cap du gouvernement sera maintenu. « Les Français veulent des résultats », a-t-il également martelé. Environ 150 actions seraient en cours dans l’Hexagone, selon le ministère de l’Intérieur, contre 87 maintenues dans la nuit de samedi à dimanche. La parole d’Édouard Philippe était attendue. L’Elysée ayant décidé de garder le silence toute la journée de samedi.

« Les Français veulent des résultats. […] Ils veulent plus d’accompagnement dans leur vie réelle », dit Edouard Philippe qui écarte tout changement de ligne même en cas de poursuite du mouvement.

« Le cap est bon, nous allons le tenir. La taxe carbone sera maintenue. La trajectoire carbone nous allons la tenir, pas pour le plaisir d’ennuyer les Français, pour utiliser un mot poli. Nous voulons que la fiscalité pèse plus sur le carbone que sur le travail », martèle-t-il. « Il faut accompagner mieux les Français, il faut qu’ils sentent que la transition écologique nous allons la réussir. Pour l’intérêt de la France », assure-t-il.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.