ChalonTV crée une nouvelle rubrique intitulée « Du Côté de chez Moi ».
Objectif : présenter les communes du Chalonnais.

En lisière de Chalon-sur-Saône, voici Champforgeuil, une ville à la campagne, en Saône-et-Loire. Ses près de 2500 habitants bénéficient de la proximité de Chalon, de ses services et ses équipements, et de toutes les potentialités des 51 communes du Grand Chalon.

Une large coupure verte traverse agréablement du nord au sud la zone urbanisée et donne à la commune un charme certain et apprécié. Elle correspond à la vallée de la Thalie, petite rivière qui agrémente le paysage communal, de même que le bras désaffecté du canal du Centre et les étangs. Autant de lieux de nature et de pêche qui font le plaisir des habitants et des promeneurs. Le Bras mort du Canal débute à l’Usine d’emballage en verre Saint-Gobain et rejoint le canal du centre. Ce dernier n’est plus fréquenté maintenant que par des bateaux de plaisance qui rallient la Saône. Le Canal est bordé de la voie verte, piste cyclable et piétonne qui vous amène de Champforgeuil à Chagny, voire plus loin.

Le bourg s’étend le long de la rue de Paris, autour du château communal et de l’ancien château des Évêques de Chalon. Depuis 2004, cette rue de Paris, l’ancienne célèbre Route nationale 6, a retrouvé tout son calme et les commerces toute leur attractivité. Car une déviation de la nationale longe désormais l’autoroute A6, et permet ainsi aux camions d’éviter le centre-ville.

Le côté vert de la commune est accentué par le grand parc du Château communal, un lieu ouvert, agréable et aménagé qui accueille jeunes et moins jeunes. L’autre côté bucolique de ce bourg actif est la zone de loisirs très importante, à l’est de l’autoroute, avec son étang communal et son étang privé. Dans cet espace du Champ-Liard, on trouve aussi un circuit de karting, un parcours de santé et un espace de verdure qui invite aux pique-niques.


L’habitat est globalement pavillonnaire. Seules les 2 tours Balzac, avec leurs 9 étages érigés dans les années 70, se dressent dans le quartier des Charmilles. On trouve un habitat social, avec certains logements récents à économies d’énergie, un lotissement d’une trentaine de logements OPAC. Plus des deux tiers des habitants sont propriétaires de leur logement.


Champforgeuil est doté, notamment le long de la rue de Paris, de nombreux commerces, bar-tabacs, magasins d’alimentation, restaurants classiques ou rapides, boulangeries, coiffeurs, fleuristes et de deux hôtels situés près de l’autoroute A6. La liste n’est pas exhaustive. Côté santé, on trouve une pharmacie, des kinés, un dermatologue, des infirmières, un dentiste et un orthophoniste.

La commune de Champforgeuil accorde une place importante aux enfants et à leur éducation. Elle compte 4 groupes scolaires, dont 2 maternelles et 2 élémentaires, soit plus de 250 élèves. 70 enfants bénéficient chaque jour d’une restauration scolaire de qualité et adaptée à leurs besoins. Une garderie accueille les tout petits.

Chaque année, la municipalité tient à célébrer de manière symbolique le passage en 6e des nouveaux collégiens. En fin de CM2, Monsieur le maire reçoit lui -même, dans la salle du conseil municipal, les élèves  qui finissent leur année de CM2. Il leur remet un dictionnaire et une clé USB, en vue de leur entrée au collège Jacques Prévert, qui compte 400 élèves.
Les bambins qui quittent la maternelle pour le CP ne sont pas oubliés: les écoles primaires sont équipées de tablettes et de tableaux interactifs.

La municipalité s’est fortement impliquée dans la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. Elle propose ainsi, de 16 à 17 h, les IDEA, Initiation Découverte Éveil Activité, et  des activités péri-éducatives. Au programme, des activités sportives, artistiques, cultuelles, ou bien des temps d’initiation ou de perfectionnement à l’informatique…

La commune s’est également dotée d’une maison des Loisirs, située depuis 2016 dans le château communal et son merveilleux parc. Elle propose, notamment, les mercredis après-midi et pendant les vacances scolaires, des animations sportives et culturelles, des sorties à Dijon ou ailleurs. Les adolescents y ont leur propre structure qu’ils cogèrent avec les animateurs.

La municipalité est très attentive aux enfants et familles en difficulté qui sont suivis et soutenus. Des espaces jeux sont aussi installés hors de la Maison des Loisirs. Comme les grands, les plus jeunes peuvent bénéficier du stade de football qui est équipé d’un éclairage pour les entraînements nocturnes.

Les autres sports ne sont pas en reste notamment l’escalade et la lutte qui a un rayonnement national voire plus. Ces activités se déroulent dans la salle municipale des Frères Guenot, du nom des Médaillés olympiques de lutte à Pékin 2008, qui ont débuté à Chamforgeuil. À cela s’ajoute le potentiel des salles privées. À Champfo, sans nul doute, on peut s’entraîner et pratiquer le sport et la danse, qui sait attirer de nombreux participants. De nombreuses autres associations, qui ont leur maison, contribuent à la vie de la cité.

À Chamforgeuil, on n’oublie pas les seniors à qui on prête une attention particulière. La commune et l’OPAC 71 ont mis en place récemment, aux Chenevières, des logements du T1 au T3 en autonomie, pour des personnes seules ou en couple. La commune finance aussi des animations pour les seniors, dont un séjour à l’île d’Oléron. La semaine bleue, fin novembre, est aussi un moment de partage de moments intergénérationnels.

Le CCAS joue pleinement son rôle en assurant par exemple le portage des repas et les aides à domicile et diverses animations.

La sécurité, disons plutôt la tranquillité des habitants, est assurée par un policier municipal, connu et reconnu… un vrai lien avec les habitants qui favorise le bien vivre ensemble. Il coordonne aussi l’opération voisins vigilants, mise en place depuis 6 ans.
Tout le monde, d’ici ou d’ailleurs, se retrouve, à la salle des fêtes, aux deux expositions artisanales et de produits régionaux, l’une au printemps, l’autre en automne et, fin novembre, au marché nocturne de la Saint Nicolas.

Bien que rurale, la commune n’est pas une ville dortoir, puisqu’elle dispose de trois zones d’activités, qui accueillent de nombreuses entreprises. Citons la plus grande, le fabricant de disjoncteurs Gardy et ses 400 salariés, ou encore l’AFTRAL, centre de formation professionnelle initiale et continue en logistique et en transport. On trouve aussi des bureaux d’études, une quarantaine de PME, métallier, plombier, charpentier, fournitures industrielles, etc.

Oubliez la ville et son excitation, vivez en nature, travaillez, faites vos achats, faites du sport, amusez-vous, Champfo a tout pour vous séduire et vous contenter.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.