Au bout du 115… La Croisée des chemins

0
33048

Ils sont sans logement, en hiver, mais aussi au printemps… la rue n’ayant pas de saison. Ces hommes, ces femmes y sont pour des mobiles très divers, des petits et des grands, mais toujours des raisons douloureuses pour eux. Ils appellent le 115 géré par l’association Le Pont, on appelle pour eux le 115, la maraude de la Croix rouge le fait aussi, les aide, les soutient… L’urgence est de leur trouver, quand ils le veulent, un toit, un respect, une dignité, une suite plus humaine à leur détresse. Et l’association La Croisée des chemins remplit parfaitement cet office.

La personne (ou le couple, la famille) sans abri est accueillie à la Croisée des chemins. Elle est prise en charge, réchauffée, nourrie et installée dans un appartement provisoire qui pourrait devenir définitif. On lui fournit un « kit urgence » pour pouvoir répondre à ses besoins fondamentaux. On gère, bien sûr l’urgence, mais l’objectif est de réinsérer la personne. On vise ainsi son accès ou son retour à l’autonomie notamment via des dispositifs d’accompagnement, d’hébergement, et d’accès ou de maintien au logement autonome.

La Croisée des Chemins met ainsi en place un accompagnement social global dans un lien de proximité. Un travailleur social fera, avec la personne, un diagnostic de sa situation. Ils trouveront ensemble des solutions pour lui permettre de sortir de son isolement, de se soigner, d’accéder à des ressources, d’améliorer son habitat, de trouver un logement adapté et plus largement de lui ouvrir un ensemble de droits (sécurité sociale, RSA, inscription à Pôle emploi…). Ce travail se fait en lien avec le SIAO, mais également avec les assistantes sociales de secteur du Conseil Départemental, les travailleurs sociaux des CAF et des CMSA. Les partenariats s’étendent également avec des professionnels du sanitaire en fonction des problématiques.

René est passé de l’hébergement d’urgence à la maison Relais située à St Marcel et il témoigne.

Yohann lui aussi raconte son parcours et ce que lui apporte La Croisée des chemins.

L’établissement La Croisée des chemins est géré par l’Association Pour l’Accueil et la Réinsertion (autrement dit l’APAR), créée en février 1976. Elle emploie 40 salariés pour la zone du Grand Chalon et du Louhannais.

La Croisée des Chemins s’occupe aussi des demandeurs d’asile, des primo arrivants, des personnes rejetées de la demande d’asile…

À cette croisée de ces chemins difficiles, on s’arrête pour repartir et vivre dans une société plus fraternelle.

 

Le fonctionnement de l’hébergement d’urgence  – Rappel de ce qui est possible de faire en fonction des situations :

La personne est à la rue

Appeler le 115, numéro d’urgence national départementalisé pour les personnes sans abri. Il est gratuit et accessible 24 h/24 h. Qu’elles perçoivent des minimas sociaux ou qu’elles soient sans ressources, que leur errance soit récente ou de longue date, le 115 tente d’orienter les personnes sans abri vers des associations partenaires relevant de l’urgence ou de l’insertion, en leur proposant un hébergement ou une orientation adaptée. C’est donc ce qui se passe quand les personnes font le 115, puis le 115 nous appelle et nous accueillons la personne. Ou parfois c’est l’inverse, nous les accueillons et nous faisons le 115 avec elles et l’installons après.

La personne vit dans un habitat de fortune et n’est pas connue des services sociaux (Conseil Départemental, CAF, MSA)

Contacter la Croisée des Chemins, association APAR qui pourra aller à la rencontre des personnes et proposer une évaluation sociale du ménage. Cette évaluation sera transmise au SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation) de Saône-et-Loire.

La personne a besoin d’un accompagnement social important

La Croisée des Chemins pourra mettre en place un accompagnement social global dans un lien de proximité. Un travailleur social fera, avec la personne, un diagnostic de sa situation. Ils trouveront ensemble des solutions pour lui permettre de sortir de son isolement, de se soigner, d’accéder à des ressources, d’améliorer son habitat, de trouver un logement adapté et plus largement de lui ouvrir un ensemble de droits (sécurité sociale, RSA, inscription à Pôle emploi…). Ce travail se fait en lien avec le SIAO, mais également avec les assistantes sociales de secteur du Conseil Départemental, les travailleurs sociaux des CAF et des CMSA. Les partenariats s’étendent également avec des professionnels du sanitaire en fonction des problématiques. (sources : La Croisée des Chemins)

CHRS LA CROISÉE DES CHEMINS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale)

15 r Thomas Dumorey, 71100 Chalon-sur-Saône
  • Tél : 03 85 94 13 65
  • Fax : 03 85 94 13 74
 Service D’accompagnement Social
  • Tél : 03 85 94 13 70
 Foyer D’hébergement
  • Tél : 03 85 94 13 66

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.