Après leur marche bleu blanc rouge du vendredi 27 avril, les parents d’élèves de l’école Anne Franck des Prés St-Jean de Chalon sont toujours en colère et mobilisés, Ils n’ont, en effet, eu aucune réponse favorable du Rectorat à leur simple demande de passer en REP (Réseau d’Éducation Prioritaire). Ils ont, ce matin, mercredi 9 mai, de 9h à 10h30, occupé, de nouveau, dans la bonne humeur revendicative, l’école primaire (200 élèves) et maternelle (100 élèves).

Ils ont toujours ce sentiment profond d’injustice. Celle-ci a pour origine le non-classement en REP de l’école. Cette non-labélisation entraîne une non-attribution de moyens supplémentaires (comme des CP à 12 élèves) pour pouvoir mieux éduquer les enfants, souvent en difficulté, de ce quartier.

Ce qui choque les parents d’élèves, c’est que leur école Anne Franck n’a pas les mêmes moyens supplémentaires pour fonctionner que les 3 autres écoles du quartier. En effet l’école Cortot est en REP depuis septembre et les 2 autres, St Exupéry et Kergomard, sont sorties de l’appellation REP mais ont gardé une grande partie des moyens attribués. Comme le disait le 27 avril, le Maire Gilles Platret, l’école Anne Franck est une école oubliée et c’est une anomalie.

La lutte pour l’égalité continuera et s’amplifiera si rien ne se passe…! Ils doivent rencontrer l’IEN (Inspecteur de l’Education nationale) de la circonscription Chalon 2, Claire VILLIERS, et, peut-être, de nouveau, Fabien Ben, le Directeur académique des services de l’Éducation nationale… A suivre…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.